Grève de la faim: Le sadique René Osterwalder hospitalisé
Actualisé

Grève de la faimLe sadique René Osterwalder hospitalisé

Le sadique René Osterwalder, interné à la prison zurichoise de Pöschwies, a été hospitalisé jeudi à Berne.

Il observe une grève de la faim depuis le 6 juillet et son état de santé s'est détérioré, a indiqué l'office zurichois d'exécution des peines.

Le détenu a été transféré à l'hôpital de l'Ile à Berne. Il a été placé dans l'unité carcérale de l'établissement, a précisé l'office. Il y recevra «les soins que son état exige».

Le sadique est en grève de la faim pour protester contre le refus de la prison de le laisser conclure un partenariat enregistré avec un co-détenu. Dans une lettre, il explique que son but n'est pas de mourir, mais de faire pression pour obtenir ce qu'il souhaite.

Partenariat impossible

L'office de l'exécution des peines a déjà expliqué au début juillet que René Osterwalder et son co-détenu ne pourraient de toute façon pas conclure un partenariat. Au moins l'un des deux hommes est en effet encore marié, sous tutelle ou incapable de discernement.

Le sadique a été condamné en 1988 à 17 ans de prison. Agé aujourd'hui de 54 ans, il a été reconnu coupable d'avoir abusé de deux petits enfants et de les avoir torturés. Sa peine a été commuée en internement à durée indéterminée.

Le détenu a déjà exigé en vain sa libération. Il prétend avoir rencontré Dieu et estime que grâce à lui, il est guéri.

(ats)

Ton opinion