Actualisé 13.07.2012 à 10:28

Mjf - insoliteLe saint des saints: le chalet de Claude Nobs

La résidence du fondateur du festival est un passage presque obligé pour tous les musiciens qui se produisent au Jazz. Dont Nile Rodgers de Chic. Rencontre au bord de la piste de pétanque.

de
Fabien Eckert

S'il y a un lieu durant le Jazz pratiquement inaccessible, c'est la résidence de Claude Nobs à Caux. Dans ce havre de paix, les artistes du festival côtoient les invités du fondateur. Les petits fours les plus fins sont légion et le champagne coule à flot.

Lors de notre passage, nous avons discuté, au bord de la piste de pétanque, avec Nile Rodgers, de Chic, présent au Stravinski le vendredi 13 juillet 2012: «Notre soirée «Freak Out!» sera fantastique. Nous n'avons réuni que des artistes de talent. Les répétitions depuis mardi se déroulent superbien. Je suis comme le prof qui donne ses consignes.» L'auteur du célébrissime «Freak Out» a encore continué: «Le but de cette nuit est de retracer l'histoire de la dance music de ses débuts à aujourd'hui. Tout en respectant une bonne balance entre artistes masculins et féminins.» L'Américain s'est ensuite épanché sur le co-producteur de cette nuit, Mark Ronson: «C'est non seulement un producteur de talent, il l'a démontré avec Amy Winehouse, mais en plus je pense que c'est un des meilleurs DJ de la planète. Il est le futur de la dance music».

Impossible de rencontrer Nile Rodgers sans le titiller sur une collaboration éventuelle et souvent évoquée avec le duo Daft Punk. «Effectivement, je suis en contact avec eux. Par contre, je ne peux rien dire de plus concernant notre travail ensemble.»

Une fois cette interview terminée, vos serviteurs ont initié le New-Yorkais, qui a notamment produit Madonna, à la pétanque. «C'est rigolo et les règles sont si simples. J'adore! Je suis souvent aller dans la région de St-Tropez mais je n'en avais encore jamais fait», nous a-t-il confié. Il ne manquait plus que le pastis...

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!