Le salon de l'auto californien s'ouvre sur fond de crise
Actualisé

Le salon de l'auto californien s'ouvre sur fond de crise

Le salon automobile se déroule sur fond de crise des trois grands constructeurs américains.

Cette manifestation ouvre ses portes demain à la presse et vendredi au public pour dix jours au cœur de Los Angeles, dont 14 des 16 millions d'habitants conduisent et où chaque foyer possède 3,1 voitures en moyenne, selon le site Internet spécialisé Cars.com.

Sur le millier de véhicules de quarante-sept constructeurs exposés au Palais des congrès de Los Angeles, vingt et un y feront leurs débuts. Quatorze seront des véhicules de série et sept des vitrines technologiques («concept-cars»). La Californie est aussi l'Etat américain où se vendent le plus de voitures «hybrides» (essence-électricité), et où le thème du respect de l'environnement rencontre le plus d'écho.

Reste que les constructeurs sont en crise: Ford, General Motors et Chrysler ont le moral en berne. Ford a perdu 7 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de l'année, GM 3 milliards de dollars et Chrysler, qui fait partie du groupe germano-américain DaimlerChrysler, 1,16 milliard de dollars sur le seul troisième trimestre. Ford et GM ont prévu de supprimer 75 000 emplois.

(afp)

Ton opinion