Crise: Le San Francisco Chronicle menacé de fermeture
Actualisé

CriseLe San Francisco Chronicle menacé de fermeture

Le groupe Hearst a annoncé mardi qu'il allait devoir fermer ou vendre le «San Francisco Chronicle», le plus grand quotidien du nord de la Californie, s'il ne parvient pas à réduire considérablement les coûts du quotidien dans les prochains mois.

Le groupe basé à New York n'a pas fixé d'objectifs précis, mais prévenu que des licenciements importants seraient nécessaires.

Après des années de difficultés, le journal de San Francisco a vu ses problèmes empirer avec la crise. Selon Hearst, il a perdu 50 millions de dollars (38,9 millions d'euros) l'an dernier et perd encore davantage d'argent cette année.

Plusieurs autres journaux du pays sont à vendre, menacés de fermeture ou ont dû se placer sous la protection de la loi sur les faillites. (ap)

Ton opinion