27.10.2019 à 13:17

Sports extrêmesLe saut du Doubs dompté par des kayakistes fous

Quatre kayakistes français ont réussi à sauter pour la première fois la chute franco-neuchâteloise de 25 mètres.

Les kayakistes se sont élancés sur le monstre en crue. (Source: Twitter)

Les kayakistes se sont élancés sur le monstre en crue. (Source: Twitter)

Une grande première. Ce mardi et ce mercredi, une équipe de quatre kayakiste a tenté un coup de folie et s'est élancée depuis le haut du Saut du Doubs. Il s'agit de la plus grande chute en kayak effectuée sur le continent européen. La chute de 25 mètres est en forte crue, tel un monstre aquatique déversant un débit de près de 70'000 litres d'eau par seconde. Arthur B., Arthur P., Thomas et Maxime se sont élancés tous à tour pour réaliser cette première de l'histoire de la discipline et de la chute. Personne n'avait tenté cette folie avant eux. «Dans le milieu du kayak extrême, le Saut du Doubs est célèbre mais personne n'avait encore jamais osé se lancer» soulignait Arthur Bernot à nos confrères de l'Est Républicain.

Placé idéalement au-dessus de la chute, les kayakistes ont minimisé les risques au maximum. Mais au moment de s'élancer Arthur Bernot témoigne: «Je me suis senti tomber, et j'ai eu l'impression que ça durait très longtemps. Comme si tout se passait au ralenti.» Puis est venu l'impact, avant de devoir trouver un moyen d'atteindre la surface: «Je me suis fait arracher ma pagaie et suis remonté à l'envers, j'ai dû esquimauter (ndlr: redresser le bateau) avec les mains. Quand j'ai repris mon souffle et réalisé que j'étais en bon état, j'ai crié comme jamais». Un ascenseur émotionnel hors norme pour cette équipe de passionnés.

Cet exploit avait été préparé de longue date. La bande de copain avait profité de la sécheresse de 2018 pour effectuer des repérages autour d'une chute presque asséchée. Une patience récompensée, qui leur a permis de réaliser pour la première fois cet exploit hors du commun. « On était au bon endroit au bon moment, avec les bonnes personnes » sourit Arthur, bien humble après un saut de l'ange qui marque l'histoire de la discipline en Europe.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!