Valais: Le sauvetage exceptionnel d’Air Zermatt… qui finit bien
Publié

ValaisLe sauvetage exceptionnel d’Air Zermatt… qui finit bien

Les sauveteurs ont été appelés pour secourir un skieur italien qui avait traversé le manteau neigeux pour finir dans un torrent glaciaire. Une opération très difficile.

par
Christine Talos
Le sauvetage de la victime a été très long et compliqué.

Le sauvetage de la victime a été très long et compliqué.

Air Zermatt

Les sauveteurs d’Air Zermatt ont dû mener une intervention extrêmement difficile dimanche. Un Italien, qui faisait du hors-piste sur le glacier de Furgg (VS), est tombé dans un torrent glaciaire, après être passé à travers le manteau neigeux. Le malheureux a en outre été emporté sur plusieurs mètres en raison du fort courant de l’eau et de la pente de la rivière. Il s’est alors retrouvé coincé dans le torrent, sous un toit de neige.

Une personne qui était avec lui a pu alerter les secours. Mais les sauveteurs d’Air Zermatt, malgré tout leur équipement, n’ont d’abord pas réussi à localiser la victime sous le manteau neigeux. Quatre secouristes supplémentaires, plusieurs renforts et aides locales ainsi qu’un conducteur de chien d’avalanche ont été mobilisés, explique Air Zermatt dans un communiqué.

Descente en rappel dans l’obscurité

Après une heure de recherches, la victime a enfin pu être localisée à l’aide d’une perche de sondage. Mais son sauvetage s’est avéré lui aussi très compliqué. Comme le plongeur disponible le plus proche se trouvait dans la vallée du Rhône et que l’état de la victime s’était fortement dégradé, un spécialiste du sauvetage s’est dévoué pour descendre en rappel dans les eaux tumultueuses du torrent. Dans l’obscurité, il a réussi alors à dégager le skieur qui ne réagissait plus et à le remonter à la surface, 5 mètres plus haut.

Heureusement, ces efforts n’ont pas été vains puisque le malheureux, amené immédiatement à l’hôpital de l’Ile à Berne, a pu être soigné et se porte bien. Mais il revient de très loin. Après être resté pendant deux heures dans l’eau glacée du torrent, il était en état d’hypothermie sévère, avec une température corporelle de 26 degrés seulement.


Ton opinion

17 commentaires