06.07.2020 à 15:38

Microlino

Le savoir-faire de Tesla pour la Microlino de Zurich

Jochen Rudat, l’ancien directeur de la branche Europe chez Tesla, a rejoint le comité consultatif de Micro pour soutenir l’entreprise suisse lors du lancement de la Microlino sur le marché.

de
Dieter Liechti
L’ancien directeur de Tesla, Jochen Rudat, est censé dispenser son expérience pour mettre en circulation la Microlino suisse.

L’ancien directeur de Tesla, Jochen Rudat, est censé dispenser son expérience pour mettre en circulation la Microlino suisse.

Micro

L’Allemand Jochen Rudat a débuté chez Tesla en 2009, où il a été le premier collaborateur en Suisse de la marque. On lui doit la commercialisation de la première Tesla Roadster (dessinée et construite chez Lotus à Hethel, en Angleterre) et l’ouverture du premier Tesla Store à Zurich, en 2010. Au cours des dix années passées chez Tesla, il a développé plusieurs marchés, notamment en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne et a occupé durant trois ans et demi le poste de directeur de la branche Europe. Jochen Rudat avait alors sous sa responsabilité 35 succursales Tesla et 300 employés. Avec son équipe, il a non seulement lancé la Roadster sur le marché, mais également les modèles S, X et 3.

Jochen Rudat, qui est en train de monter une société de conseil en mobilité électrique après un passage chez Pininfarina, en est convaincu: «La Microlino est la première voiture moderne dans la catégorie des véhicules électriques légers et a un grand potentiel en tant qu’alternative à une voiture traditionnelle.» Selon lui, «les grandes tendances actuelles et les exigences environnementales vont faire que les petites voitures comme la Microlino auront plus d’importance que jamais».

200 kilomètres pour deux adultes

Selon les prévisions, Micro devrait commencer à livrer sa citadine électrique, la Microlino, pour laquelle il existe déjà plus de 18’000 réservations, en 2021. Elle sera disponible à partir de 12’000 euros et aura une autonomie maximale de 200 kilomètres. La petite citadine de seulement 513 kg offrira de la place «pour deux adultes et trois caisses de bière». La Microletta, un scooter électrique trois-roues, devrait suivre ultérieurement.

La Microlino sera distribuée directement sur le site internet de Micro, ainsi que dans ses propres Micro Mobility Stores, dans lesquels sera vendu l’ensemble de la gamme de véhicules électriques de la marque. Pour l’entretien, Micro travaillera en collaboration avec des réseaux de garages tels que Bosch Car Service. «Nous voulons offrir toute la gamme de la micromobilité», explique le cofondateur, Oliver Ouboter. «Du scooter électrique aux véhicules électriques légers comme la Microlino. Avec son expérience de la vente, Jochen Rudat peut nous apporter un soutien optimal dans ce domaine», ajoute-t-il.

Doublement excitant: la Microlino (à gauche) sortira en 2021 et la Microletta suivra «ultérieurement».

Doublement excitant: la Microlino (à gauche) sortira en 2021 et la Microletta suivra «ultérieurement».

Micro

«Better urban lifestyle» («un meilleur mode de vie urbain»)

Les systèmes de mobilité de Micro offrent des solutions de mobilité urbaine innovantes pour les enfants et les adultes. Avec ses produits, la marque a pour objectif de contribuer à un «meilleur mode de vie urbain». En 1999, Micro a lancé sur le marché la première trottinette pliable, qui s’est vendue à des millions d’exemplaires. La société a également collaboré avec diverses marques internationales, notamment avec Mercedes dans le cadre de la fabrication d’un scooter électrique et avec Samsonite, pour la création d’une valise à roulettes. Micro a été fondée en 1996 à Küsnacht, près de Zurich, par Wim Ouboter et est, aujourd’hui encore, une entreprise familiale. Les produits de la société sont commercialisés dans 80 pays et disponibles dans plus de 6000 points de vente. C’est en 2015 que Micro a commencé à développer la voiture électrique Microlino, sous la direction des deux fils de Wim Ouboter, Oliver et Merlin. En 2020, Micro a été désignée comme l’une des «entreprises les plus innovantes de 2020» en Europe par «Fast Company».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!