Actualisé 02.12.2018 à 07:12

SuisseLe scandale des implants défectueux s'amplifie

Selon le «Matin Dimanche» et la« SonntagsZeitung», un disque intervertébral factice aurait été utilisé non seulement à l'hôpital de Salem à Berne, mais aussi dans des cliniques à Zurich et Lucerne.

Une patiente explique aux journaux que la prothèse s'est incrustée dans la vertèbre inférieure, provoquant d'intenses douleurs.

D'après le «SonntagsBlick», qui se réfère au registre suisse des implants SIRIS, 1,9% des opérations de pose de prothèse à la hanche doivent être corrigées après un an. Dans le cas des implants aux genoux, ce nombre monte à 2% après 24 mois.

Pour des experts, les opérations ratées à la hanche et aux genoux coûteraient quelque dix millions de francs chaque année. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!