Actualisé

Box officeLe second volet d'«Hunger Games» cartonne déjà

Le nouvel épisode d'«Hunger Games», «L'embrasement», a démarré sa carrière en trombe dans les cinémas nord-américains avec 161,1 millions de dollars (146,2 millions de francs) amassés ce week-end.

par
cma

«Hunger Games - L'Embrasement», deuxième volet de la série, a engrangé 307,7 millions de dollars (279,2 millions de francs) le week-end de sa sortie, dépassant largement les 211,8 millions du premier film en mars 2012.

De ces 307,7 millions, 161,1 proviennent du public d'Amérique du Nord, ce qui le place au 4e rang des meilleurs démarrages, après «The Avengers» (207,4 millions), «Iron Man 3» (174,1 millions) et le dernier volet de la saga «Harry Potter» (169,2 millions).

Les 146,6 autres millions de dollars proviennent des 65 pays dans lequel le film est déjà sorti. Selon The Hollywood Repoter, 50% des spectateurs auraient moins de 25 ans.

Le premier «Hunger Games» avait fini avec un score de 408 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis, et 283,2 millions dans le reste du monde. «L'embrasement» peut espérer battre ce total de 691,2 millions de dollars de recettes mondiales.

«Hunger Games - L'embrasement» sort en Suisse romande ce mercredi 27 novembre.

«Thor» tient le choc

A la deuxième place, «Thor: le monde des ténèbres», deuxième opus de la saga mythologique de l'écurie Marvel où le dieu musculeux interprété par Chris Hemsworth vient remettre un peu d'ordre dans le cosmos, empoche 14,1 millions de dollars (12,8 millions de francs) et 167,9 millions de dollars (152,3 millions de francs) au total depuis sa sortie il y a trois semaines.

Le suit «The Best Man Holiday», une comédie racontant les aventures amoureuses de l'écrivain Harper Stewart sur le point de publier un roman autobiographique. Le film rapporte 12,5 millions de dollars cette semaine (50,4 millions au total).

Le remake de «Starbuck» boit la tasse

«The Delivery Man» arrive en quatrième position avec 8,2 millions de dollars (7,4 millions de francs). Ce qui en fait le pire début dans la carrière de son acteur principal, Vince Vaughn, alors qu'il était projeté dans plus de 1000 salles. Ce film est le remake américain de «Starbuck», l'histoire d'un donneur de sperme qui se découvre géniteur de plus de 500 enfants.

La bande annonce de «The Delivery Man»:

A noter que le remake français de «Starbuck», «Fonzy» avec José Garcia, vient de sortir sur nos écrans.

Le film d'animation «Free Birds» se classe cinquième. L'épopée de deux gallinacés bien décidés à sauver des tables américaines la fameuse dinde de Thanksgiving perd une place par rapport à la semaine dernière mais amasse tout de même 5,3 millions de dollars (48,6 millions au total). (cma/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!