Actualisé 29.09.2016 à 09:52

Etats-Unis

Le selfie de cette policière lui a coûté son nouveau job

Tout juste engagée dans une nouvelle unité, une jeune agente a été virée sans ménagement pour un post jugé raciste.

de
joc

Melissa Adamson, policière à temps partiel à McKeesport (Pennsylvanie), a perdu son emploi mardi. Un selfie maladroit posté sur Snapchat a eu raison de sa carrière. En uniforme, lunettes de soleil sur le nez, la jeune femme s'est prise en photo et a ajouté la légende: «Je suis la loi aujourd'hui, nigga.»

Rappelons qu'aux Etats-Unis, le terme «nigger» (nègre) est considéré comme une insulte raciste très violente, qui remonte à la période esclavagiste. Le mot «nigga» est familièrement utilisé par une partie de la communauté afro-américaine, mais sa connotation prend un sens tout de suite plus insultant lorsqu'il est prononcé par des personnes qui ne sont pas Noires. On ignore comment la hiérarchie de la policière a eu connaissance de ce cliché, mais la sanction est tombée immédiatement: elle a été renvoyée.

La vengeance d'un ancien collègue?

Face à la controverse, Melissa Adamson a démissionné d'un autre poste à temps partiel qu'elle occupait au sein de la police de Versailles, dans le même Etat. Interrogée par la chaîne WTAE, l'ex-fliquette a expliqué avoir fait ce selfie il y a plusieurs mois, alors qu'elle travaillait pour une autre unité. Elle a évoqué une erreur stupide et assuré qu'elle n'avait rien contre la communauté noire: «Tous ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas le moindre os raciste en moi. J'aime mon travail, j'aime ce que je fais. C'est ce que je veux faire pour le reste de ma vie», assure-t-elle.

La jeune femme ajoute qu'elle a ressorti ce selfie pour l'envoyer à quelques amis lors de son premier jour de travail à McKeesport. Elle suppose qu'un ancien collègue avec qui elle ne s'entendait pas l'a ensuite partagé sur Facebook. «Nous avons eu une altercation et il veut me salir, ruiner ma carrière. Il a réussi», déplore Melissa. Le maire de la ville, lui, prend l'incident très au sérieux: «Cette photo montre un degré de discipline et de comportement très éloigné de ce que j'attends d'un officier de cette ville», a écrit Michael Cherepko sur Facebook.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!