France voisine: Le semi-confinement a poussé de faux résidents à se régulariser
Publié

France voisineLe semi-confinement a poussé de faux résidents à se régulariser

Le nombre de nouveaux permis frontaliers pour 2020 est plus important que les années précédentes.

par
mpo
Douane de Bardonnex
Douane de BardonnexLucien Fortunati/Edipresse

Le semi-confinement de mars-avril 2020 et la fermeture des frontières durant quelques semaines ont poussé un certain nombre de faux résidents genevois à régulariser leur situation en France voisine. D’après «Le Dauphiné libéré», l’année dernière, 1139 résidents étrangers genevois ont fait une demande de permis frontalier, soit 300 personnes de plus que les années précédentes.

Selon le quotidien, pour l’Office cantonal de la statistique, ces chiffres s’expliquent «sans doute par le regain des demandes de régularisation observé à la suite de la fermeture partielle des frontières en mars 2020 ». A ce nombre, il faut encore ajouter les Suisses habitant en France, qui même régularisés chez nos voisins, n’ont pas besoin de permis frontalier.

Ton opinion

178 commentaires