Actualisé 02.12.2011 à 08:17

Etats-Unis

Le Sénat offre 600 milliards au Pentagone

Les Etats-Unis vont investir des milliards pour la Défense. Ainsi en a décidé le Sénat, jeudi.

Le Sénat américain a adopté jeudi un projet de loi de finances pour la Défense de 660 milliards de dollars (près de 603 milliards de francs) pour l'exercice budgétaire 2012. Ce projet contient notamment des règles de détention durcies pour les suspects de terrorisme.

Les élus ont approuvé, par 93 voix pour et sept contre, ce vaste projet de loi, après plusieurs jours de débats et l'examen de dizaines d'amendements.

Parmi les mesures controversées sur les suspects de terrorisme, figure la détention illimitée de citoyens américains. Cette mesure a été atténuée par un amendement de compromis qui donne l'assurance que rien ne change dans les droits des citoyens.

Mais l'administration Obama a menacé les mesures sur les suspects de terrorisme de veto, exprimant «de graves inquiétudes judiciaires et politiques», et rien n'indique qu'elle sera satisfaite par le compromis.

Outre ces mesures, le Sénat a adopté un amendement sanctionnant la banque centrale d'Iran pour entraver la progression du programme nucléaire iranien.

Une autre mesure vise à geler l'aide militaire au Pakistan pour la lutte contre les talibans, afin de forcer Islamabad à s'attaquer aux causes des attentats à l'engin explosif improvisé sur le bord des routes, dont sont victimes les soldats américains en Afghanistan.

Par ailleurs, un autre amendement appelle l'administration américaine à la coopération avec la Libye pour empêcher que les stocks de missiles portatifs libyens ne tombent entre les mains d'extrémistes islamistes après la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi.

(ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!