Vaud: Le Service des autos ne vendra plus vos données

Actualisé

VaudLe Service des autos ne vendra plus vos données

Le Canton veut que le Service des automobiles cesse de vendre automatiquement les données personnelles des conducteurs à la société de marketing BVA.

par
Francesco Brienza

Dans sa réponse à une interpellation de la députée Fabienne Freymond Cantone, le Conseil d'Etat a déclaré mardi vouloir «mettre fin à la transmission des données du Service des automobiles et de la navigation (SAN) à la Fondation BVA.»

Une mine d'or pour les garagistes

Cette pratique, révélée dernièrement par le «Matin», a choqué bon nombre de conducteurs. Dans les faits, le service vend automatiquement les données personnelles des conducteurs à la société de marketing direct BVA. Le tout pour 20 centimes. Avec ces informations, les garagistes et concessionnaires peuvent cibler leur publicité en fonction de la marque et cylindrée préférées de chaque automobiliste. Pour se soustraire à cette transaction, le Vaudois doit remplir un formulaire stipulant formellement qu'il n'en est pas un.

L'automatisme contesté

Aujourd'hui, avec sa réponse, c'est précisément sur ce point que l'Exécutif vaudois revient. «Il n'est pas suffisant de mentionner qu'il existe un formulaire qui permet de s'opposer à la divulgation des données, note-t-il. Il faudrait que chaque administré soit informé de manière précise sur la communication des données et l'utilisation qui en sera faite.»

A noter qu'en 2011, la pratique dénoncée avait rapporté au SAN quelque 52'216 francs. Des clopinettes par rapport aux 280 millions de francs encaissés par les taxes et les émoluments.

Ton opinion