Le sexe arrive sur les écrans égyptiens

Actualisé

Le sexe arrive sur les écrans égyptiens

Du sexe à la télévision dans une pays islamique comme l'Egypte, ça excite. Mais pas exactement comme nous pourrions l'imaginer.

En Egypte, la première émission à caractère sexuel avait pour thème la nuit de noce. «Kalam Kebir» («Un sujet important») qualifiait la question traitant de la manière dont un couple peut avoir des relations sexuelles pendant cette nuit exceptionnelle, malgré les pressions sociales et l'imposant repas. «Evitez les féculents trop lourds et les graisses», a conseillé l'animatrice.

L'émission a été présentée par Heba Kotb, une femme médecin de 39 ans. Musulmane pratiquante, elle a régulièrement fait allusion à Dieu et au prophète Mohammed, mais elle a surtout commencé à «tirer de dessous le tapis» le thème tabou de la sexualité.

Son idée de base est que beaucoup de choses sont permises dans la chambre à coucher, pour autant que les partenaires sexuels soient mariés. A son avis, l'insatisfaction sexuelle des hommes mariés égyptiens est principalement dû à un manque d'information sur la sexualité et même à la diffusion d'informations erronées.

Un autre problème vient du fait que les hommes ne se marient que vers l'âge de 30 ans, pour des raisons financières, et doivent dormir seuls jusqu'à cet âge.

Ton opinion