Actualisé 02.08.2012 à 20:48

Europa League

Le SFC conserve toutes ses chances

Après le nul obtenu à Genève sur sa pelouse (1-1), Servette devra marquer contre Rosenborg dans une semaine, pour espérer continuer sa route en Europa League.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger, Genève
Les Servettiens et leurs supporters ont communié sur l'ouverture du score

Les Servettiens et leurs supporters ont communié sur l'ouverture du score

Malgré le résultat positif, les Servettiens ne sont pas guéris. Face aux Norvégiens, ils ont fait tourner le ballon, de manière inspirée par moments, mais ont une nouvelle fois péché à la finition. Force est de constater que l'entraîneur Joao Alves n'a pas la tâche facile. Il tente depuis le début de la saison de mettre en place toutes les pièces du puzzle, mais chaque week-end, la poisse (11 blessés!) vient donner un grand coup de pied dans l'image qui commence timidement à se former.

Le dernier coup du sort (indisponibilité de Mfuyi) a forcé le technicien portugais à titulariser Xavier Kouassi en défense centrale. L'Ivoirien s'est très bien acquitté de sa tâche, mais sa force de percussion a manqué au milieu. Seul buteur grenat de la soirée, Jérôme Schneider s'est montré partagé quant au résultat. «On aurait évidemment préféré rester sur ce 1-0. Mais la qualification reste possible, il faudra peut-être venir un peu plus fort là-bas, a imagé le Neuchâtelois. Au final, c'est égal qui marque les buts, tant que l'équipe se crée des occasions. Les attaquants vont bien finir par réussir à la mettre au fond une fois», s'est-il convaincu.

«Eudis peut évidemment nous apporter quelque chose», a ajouté Schneider. Le retour de l'attaquant brésilien dans le contingent pourrait, selon sa forme physique, permettre d'ajouter un poids offensif. L'avant-centre sera déjà qualifié pour affronter Young Boys dimanche.

Joao Alves (entraîneur de Servette): "On aurait aimé pouvoir se déplacer en Norvège avec un avantage d'un but, mais on n'aurait pu perdre aussi en toute fin de match (ndlr: tir sur la transversale d'Henriksen). Je suis satisfait de ce que l'équipe a montré compte tenu des circonstances.

C'est clair qu'il n'est pas nécessaire d'être entraîneur pour voir ce qu'il nous manque actuellement. L'arrivée d'Eudis ne va pas tout révolutionner, ce n'est pas un jeune. Par contre, il a le meilleur sens du but de toute l'équipe et c'est de ça que nous avons besoin. Je sais que Karanovic l'a aussi,mais il est dans une période où il manque simplement de confiance.

La match de Kouassi en défense centrale m'a prouvé que cette solution était viable. Pour dimanche contre YB, on pourrait récupérer plusieurs joueurs. C'est évidemment un soulagement."

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!