Drive-in: Le Shop mise sur les achats sans sortir de l'auto
Actualisé

Drive-inLe Shop mise sur les achats sans sortir de l'auto

Le point-test de ramassage à Studen (BE) cartonne. Sa réussite donne des envies de développement à la filiale de Migros.

par
aia

Passer commande via smartphone, tablette ou ordinateur et prendre ses achats en moins de cinq minutes chrono, sans sortir de l'auto, sur le chemin du retour entre le boulot et la maison: c'est le concept développé par Le Shop à Studen (BE), non loin de Bienne.

Les premiers chiffres montrent qu'il cartonne: durant les cinq premiers mois d'exercice, ce point de ramassage a réa­lisé un chiffre d'affaires de 1,8 million de francs, enregistrant une moyenne de 120 commandes par jour, pour un prix moyen d'achat oscillant autour de 113 francs.

Formule à succès

En France, la formule du drive-in se taille un joli succès: depuis son lancement en 2006, elle a conquis 2,8% du marché alimentaire. Coop l'a également développée en installant deux points de ramassage, l'un en ville de Zurich et l'autre dans le parking du complexe commercial d'Allaman (VD).

«En Suisse, nous estimons qu'il y a de la place pour 60 à 80 Drives. Le marché est là et nous aimerions en capter la plus grosse part du gâteau.» Le Shop vise ainsi la construction de 45 à 50 points de ramassage, y compris en Suisse romande. «Nous avons déjà cherché et trouvé des terrains, mais pour l'instant nous ne sommes pas allés plus loin. Nous voulions d'abord démontrer que le système fonctionne», ajoute le directeur marketing et vente de Le Shop.

La prochaine étape sera l'ouverture du deuxième Drive à Staufen bei Lenzburg (AG), en principe d'ici à la fin de l'année.

Ton opinion