Actualisé

Le sida flambe chez les gays

Les hétéros et les toxicomanes comptent moins de séropositifs dans leurs rangs, mais le virus du sida touche davantage les homosexuels masculins.

Les tendances constatées l'an dernier se confirment au 1er semestre 2006: dans l'ensemble, la statistique affiche un léger recul. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) enregistre 149 nouveaux cas de séropositivité chez les hétérosexuels au 1er semestre, contre 370 pour l'ensemble de 2005. Chez les hommes homosexuels en revanche, on dénombre déjà 139 tests VIH positifs, contre 236 sur les douze mois de 2005.

Le nombre de diagnostics positifs dans cette dernière catégorie est en hausse depuis 2004, précise l'OFSP. Fait inquiétant, on y dénombre 40% d'infections récentes. Si cette tendance se poursuit, il faut s'attendre à la fin de l'année à ce que le nombre d'homosexuels infectés rejoigne voire dépasse celui des hétérosexuels contaminés. En tout, 337 personnes ont été contrôlées positives au 1er semestre 2006. Elles étaient 714 sur l'année 2005 et 743 en 2004.

Quant au nombre de cas de sida déclaré, il s'élève pour l'instant à 77 cas cette année, contre 217 l'an passé et 250 en 2004. Neuf personnes sont mortes du sida en Suisse cette année. Cette maladie a causé la mort de 65 personnes en 2005 et de

87 en 2004. En tout, depuis son apparition dans le pays, le sida a fauché les vies de 5643 personnes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!