Ligue arabe: Le siège de la Syrie attribué à l'opposition
Actualisé

Ligue arabeLe siège de la Syrie attribué à l'opposition

Le siège syrien à la Ligue arabe a été attribué officiellement à l'opposition, a déclaré lundi un haut responsable de la Ligue arabe, à la veille du sommet arabe de Doha.

«L'opposition a été invitée au sommet arabe et elle va occuper le siège de la Syrie à la Ligue arabe», a dit à l'AFP le responsable de la Ligue arabe qui a requis l'anonymat. La Coalition nationale de l'opposition a annoncé dimanche avoir été invitée au sommet de Doha où elle sera représentée par le «Premier ministre» Ghassan Hitto.

Le chef démissionnaire y sera

Le chef démissionnaire de la Coalition nationale de l'opposition Ahmed Moaz Al-Khatib a annoncé lundi qu'il souhaitait se rendre au Qatar au sommet de la Ligue arabe. Il veut prononcer un discours «au nom du peuple syrien» devant les chefs d'Etat arabes.

«J'ai décidé de prononcer un discours au nom du peuple syrien au sommet de Doha (...) et cette question n'est pas liée à ma démission qui sera débattue ultérieurement», a affirmé M. Khatib dans son communiqué.

Selon le représentant de la Coalition au Qatar, M. Hitto fera partie de la délégation de l'opposition syrienne au sommet, qui comptera huit membres.

La Coalition n'a pas accepté la démission de son chef Khatib, avait indiqué dimanche un membre du groupe, Ahmad Kamel.

Un haut responsable de la Ligue arabe a annoncé lundi à l'AFP que le siège de la Syrie avait été attribué officiellement à l'opposition.

Un commandant de la rébellion blessé

Un commandant de l'Armée syrienne libre (ASL), la principale composante de la rébellion, le colonel Riad Assaad, a été blessé dans l'explosion d'un engin piégé dans l'est de la Syrie, a indiqué une ONG syrienne.

Le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a précisé que l'explosion s'était produite dimanche soir au moment où le colonel Assaad circulait à bord de sa voiture à Mayadine dans la région orientale de Deir Ezzor. Il a été blessé à la jambe, a-t-il dit.

Selon un parent du colonel, il a été transféré en Turquie pour y être soigné.

Le colonel Assaad a été l'un des premiers officiers supérieurs de l'armée à rejoindre la rébellion en juillet 2011 et avait été nommé chef de l'ASL.

Il reste le chef à titre honorifique de cette organisation même s'il se rend souvent sur le terrain et est en contact avec les combattants.

Son rôle avait été marginalisé après la nomination du général Selim Idriss comme chef d'état-major de l'ALS, lors du regroupement de la majorité des factions rebelles en dehors des jihadistes. C'est le général Idriss qui est le chef de facto de l'ALS.

(ats)

Ton opinion