Actualisé 12.08.2008 à 07:41

Le siège du Front National vendu à des chinois

Le parti français d'extrême droite Front national de Jean-Marie Le Pen, en plein marasme politique et financier, a indiqué lundi avoir conclu un accord avec une université de Shanghai pour lui vendre son imposant siège situé près de Paris.

«Une promesse de vente notariée a été signée avec une université de Shanghai», a déclaré à l'AFP le service de presse du FN, le parti de Jean-Marie Le Pen.Selon le site internet de l'hebdomadaire l'Express, les acheteurs souhaitent transformer le bâtiment du FN, à Saint-Cloud, banlieue huppée, en école, pour y organiser des stages de perfectionnement en langue française.Le montant de la transaction se situerait entre 12 et 15 millions d'euros. Le FN n'a pas confirmé ces détails.Le président du FN, Jean-Marie Le Pen, 79 ans, avait déclaré vendredi sur son blog vidéo que la vente était «bien engagée». Le FN devrait s'installer dans un bâtiment plus modeste à Nanterre, également en région parisienne, en octobre.Le FN avait dû se résigner à mettre en vente en début d'année son siège historique de plus de 5.000 mètres carrés, surnommé le «Paquebot».Le parti, dont le leader a défrayé la chronique par ses prises de positions xénophobes, et avait provoqué un séisme politique en se hissant au second tour de la présidentielle de 2002, traîne une dette de 8 à 9 millions d'euros depuis les élections de 2007. Son faible score aux législatives (4,2% des voix, aucun député) l'a empêché d'être remboursé d'une grande partie des frais de campagne.M. Le Pen avait été contraint récemment de vendre sa voiture blindée sur eBay (il en a tiré 20.050 euros).Il a longtemps refusé de se résoudre à vendre le siège. «Si nous étions contraints de vendre, ce serait interprété par avance comme une déshérence du FN», expliquait-il il y a un an.Le FN est sorti très affaibli des élections présidentielle et législatives, victime notamment de la stratégie de Nicolas Sarkozy, qui a attiré une parti de son électorat avec des thèmes tels que l'immigration et la sécurité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!