Neuchâtel: Le sinistre de la rue du Seyon non élucidé
Actualisé

NeuchâtelLe sinistre de la rue du Seyon non élucidé

La cause de l'incendie du 8 juin 2013 dans un immeuble à l'extrémité de la zone piétonne de Neuchâtel n'a pas été élucidée. L'enquête, restée dans l'impasse, est suspendue.

Une intervention humaine, intentionnelle ou par négligence, est probable. Mais il a été impossible de confirmer l'une ou l'autre de ces hypothèses, même si les investigations ont permis d'exclure une cause technique. L'instruction pénale, formellement ouverte contre inconnu(s), a fait ce jour l'objet d'une suspension jusqu'à découverte de faits nouveaux, a indiqué la police vendredi.

L'une des pistes les plus sérieuses était l'hypothèse d'une transaction de stupéfiants ayant mal tourné. Deux personnes auraient été vues sur les lieux peu avant le départ du feu, mais les enquêteurs n'ont pas pu les identifier.

Aucun blessé

L'incendie avait pris dans les combles, dans un studio du cinquième étage d'un immeuble de la rue du Seyon. Les faits s'étaient déroulés dans la nuit du vendredi au samedi, en l'absence du locataire.

Il n'y avait eu aucun blessé. Une vingtaine de personnes avaient été évacuées. Le toit était largement éventré, mais le feu ne s'était pas propagé aux étages inférieurs ni aux immeubles adjacents. Le sinistre avait nécessité une importante mobilisation des pompiers pour éteindre les foyers résiduels dans la toiture. (ats)

Ton opinion