25.06.2019 à 12:24

ProstitutionLe site «Call me to play» a aguiché 100'000 visiteurs

La plateforme romande lancée par deux associations de défense des travailleurs du sexe sera élargie au reste de la Suisse. Le premier bilan est positif.

von
ywe
Le site a été lancé il y a un peu plus de 7 mois.

Le site a été lancé il y a un peu plus de 7 mois.

DR

Le site d'annonces érotiques de prostituées et prostitués CallMeToPlay, lancé en octobre 2018 par les associations Aspasie (Genève) et Fleur de Pavé (Vaud) avec le soutien de la Confédération, tire un premier bilan très positif après un peu moins d'une année d'activité. Les deux associations ont reçu des retours enthousiastes des travailleurs du sexe qui s'y sont inscrits.

«Nous comptons plus de 250 profils enregistrés. De nouvelles inscriptions continuent d'être traitées chaque jour par l'équipe de CallMeToPlay. Environ 300 utilisateurs se rendent sur le site quotidiennement, soit quelques 10'000 visiteurs par mois et 106'000 visiteurs ont été comptabilisés depuis le lancement», détaillent Aspasie et Fleur de Pavé.

Photos authentiques garanties

Le site se veut plus sûr que certaines plateformes privées, notamment en termes d'authenticité des photos et des infos fournies dans chaque profil. «Un nouveau service de photos vient d'être mis en place. Les personnes inscrites pourront désormais faire appel à un photographe partenaire, qui réalisera des clichés dans un cadre respectueux garanti par CallMeToPlay. En plus d'améliorer l'esthétique des annonces, ce nouveau service sera le garant de l'authenticité des images», notent les associations.

Le succès leur paraît si prometteur que, comme prévu initialement, le site sera élargi au reste de la Suisse dès 2020. De plus, les responsables souhaitent augmenter l'activité du forum de discussion afin de faciliter les échanges d'informations pour compléter celles qui sont déjà fournies par le site, notamment concernant la prévention.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!