11.09.2020 à 08:13

PornoLe site «Jacquie et Michel» accusé de viols et proxénétisme

Une enquête préliminaire visant le célèbre site pornographique a été ouverte par le parquet de Paris. Les faits reprochés sont très graves.

Getty Images/iStockphoto

Le célèbre site pornographique «Jacquie et Michel» est dans le viseur de la justice. Le site français 20 Minutes révèle en effet qu'une enquête préliminaire pour «viols » et «proxénétisme», avait été ouverte par le parquet de Paris. Des faits extrêmement graves qui font suite à de multiples témoignages diffusés dans la presse.

Les femmes qui prêtent leur image dans les fameuses vidéos amateures se verraient ainsi forcées de réaliser certains actes sexuels, et n'auraient ensuite pas le moindre contrôle sur leur image. Le site en question retire ensuite des bénéfices de ces vidéos. D'où l'accusation de proxénétisme.

«Chacun leur tour, ils m’ont imposé des trucs que je ne voulais pas»

Un actrice anonyme

«On est descendus dans une cave. Il y avait trois mecs, alors que je ne voulais pas autant d’acteurs. Ils ont répondu que les caméras étaient déjà installée. Chacun leur tour, ils m’ont imposé des trucs que je ne voulais pas. Ils m’ont salie», a notamment témoignée une actrice de 43 ans sur Konbini. Cette dernière n’est pas la seule à dénoncer ces pratiques.

20minutes.fr précise que l'affaire risque d'être particulièrement complexe, en raison du montage financier du site, qui implique une dizaine de sociétés. Un porte-parole de «Jacquie et Michel» a promis qu’ils collaboreront avec les autorités.

(L'essentiel)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!