Explosions à Tianjin: Le site renfermait des tonnes de cyanure
Actualisé

Explosions à TianjinLe site renfermait des tonnes de cyanure

Le bilan des gigantesques explosions survenues dans le port de Tianjin, dans l'est de la Chine, a encore augmenté. Il s'élève désormais à 112 morts et 95 disparus.

1 / 42
25.08 Le bilan humain des explosions qui ont dévasté il y a près de deux semaines la ville portuaire de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, s'élève désormais à 135 morts, ont annoncé mardi les autorités chinoises.

25.08 Le bilan humain des explosions qui ont dévasté il y a près de deux semaines la ville portuaire de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, s'élève désormais à 135 morts, ont annoncé mardi les autorités chinoises.

China Stringer Network
20.08 Des niveaux de cyanure jusqu'à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance ont été relevés près du site des explosions survenues il y a une semaine à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont annoncé jeudi les autorités.

20.08 Des niveaux de cyanure jusqu'à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance ont été relevés près du site des explosions survenues il y a une semaine à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont annoncé jeudi les autorités.

China Stringer Network
18.08 La pluie pourrait faire réagir les produits chimiques et les diffuser plus largement dans l'environnement, qu'il s'agisse de l'air, du sol ou de l'eau.

18.08 La pluie pourrait faire réagir les produits chimiques et les diffuser plus largement dans l'environnement, qu'il s'agisse de l'air, du sol ou de l'eau.

kim Kyung-hoon

Parmi les disparus, 85 sont des pompiers. Plus de 700 personnes ont également été hospitalisées après les déflagrations, qui ont produit une énorme boule de feu ainsi que des incendies que les secouristes ont du mal à éteindre.

«Nous avons déjà identifié 24 corps. Nous devons en identifier 88 autres», a ajouté le directeur adjoint du service de la propagande de la ville de Tianjin. D'après les médias officiels, 21 pompiers figurent parmi les personnes décédées.

Quartiers évacués

Alors que les causes de la catastrophe n'ont pas encore été précisément établies, les autorités chinoises ont ordonné samedi l'évacuation d'habitants hébergés dans une école proche du site des explosions, un changement de direction du vent ayant ravivé les craintes de dispersion de particules toxiques.

Des tonnes de cyanure

Le général Shi Luze, chef d'état-major de la région militaire de Pékin, a déclaré lors d'une conférence de presse que du cyanure avait été identifié en deux endroits du site où se sont produites les explosions. «D'après les estimations préliminaires, le volume atteignait plusieurs centaines de tonnes», a-t-il dit.

Il s'agit de la première confirmation officielle de la présence de ce composant chimique extrêmement dangereux dans l'entrepôt d'où sont parties mercredi les deux énormes explosions, faisant craindre la contamination.

Le général Shi n'a pas précisé de quel type de cyanure il s'agissait mais les médias chinois avait parlé auparavant de la présence de 700 tonnes de cyanure de sodium, un composant chimique très toxique en cas d'inhalation, d'ingestion ou de contact avec la peau. (afp)

Ton opinion