Actualisé 16.11.2013 à 23:56

Festival à MartignyLe Slide and Sound, le warm-up avant l'hiver

Les émotions et l'amusement seront rois lors de la 12e édition du Slide and Sound, qui se tiendra au CERM vendredi 15 et samedi 16 novembre 2013.

von
J. Delafontaine/F. Eckert
L'Anglaise Ebony Bones, 31 ans, a été l'une des révélations du festival South by Southwest 2009.

L'Anglaise Ebony Bones, 31 ans, a été l'une des révélations du festival South by Southwest 2009.

«Il serait prétentieux de dire qu'on connaît la recette du succès. N'empêche, ça fait douze ans qu'on bat notre record de fréquentation à chaque édition», indique Lionel Michellod, organisateur du festival avec son frère David.

En 2012, le Slide and Sound a séduit 7500 personnes. Comment? En recréant en plaine la folle ambiance des stations de ski en hiver. «Dans notre région, ces temps-ci, on est impatients que la saison commence. Notre délire: créer un échauffement avant cette période tant attendue. D'où le mélange de sports extrêmes et de musique», explique Lionel.

Concrètement, les projections de film, les initiations au pogo stick (bâton sauteur), les concours de mur d'escalade, la démo de Flat BMX, de trottinette freestyle et d'escalade sur glace se dérouleront vendredi 15 et samedi 16 novembre 2013 dans l'après-midi.

La musique prendra le relais en soirée dans une autre salle. «On essaie de mélanger les artistes populaires et d'autres un peu plus pointus. L'affiche de cette année réunit le hit-maker du rap français Youssoupha, le duo belge 2manydjs, fondateur du mashup, et l'excentrique Ebony Bones.

La Londonienne est connue pour ses mélanges improbables de punk, de funk, de reggae et de bass music. Elle donnera l'un de ses premiers concerts en Suisse avec «Behold, a Pale Horse», son dernier album», jubile encore Lionel.

Pour Griefejoy, la scène, c'est «comme faire l'amour»

Griefjoy est le groupe qui monte. En France, les quatre Niçois ont très bonne presse, notamment auprès des «Inrockuptibles». Normal, leur 1er album, «Griefjoy», est une pépite electro-rock avec ses mélodies entraînantes.

Le combo le défend actuellement sur les scènes européennes. Cet exercice plaît beaucoup aux musiciens: «Pour nous, la scène, c'est un peu comme faire l'amour. Comme avec le sexe, on a un set qui monte en puissance. On accorde une grosse importance au final.» Griefjoy termine d'ailleurs ses concerts avec le morceau très electro et remuant «People Screwed Up». «On finit en apothéose. On veut que les gens se souviennent de l'explosion finale.»

LE PROGRAMME COMPLET

Vendredi 15 novembre 2013

21h30 Tweek

22h30 Youssoupha

1h KT Gorrique feat Opak & AR-J

1h30 Dope DoD

2h30 Ertu & Pushkin

2h30 Ertu & Pushkin

Samedi 16 novembre 2013

21h30 Griefjoy

23h Ebony Bones

0h30 2manydjs

2h30 Eco

2h30 Eco

Slide and Sound

Vendredi 15 novembre 2013 dès 17h. Samedi 16 novembre 2013 dès 16h. CERM, Martigny. Infos: www.slideandsound.ch

Shaka Ponk tiendra parole en 2015

Frah (à d. sur la photo), le leader du groupe français, s’était cassé la jambe en 2012, à la veille de son live au Slide and Sound. Shaka Ponk s’était excusé de devoir annuler son show et avait promis qu’il reviendrait. «Ce sera dans deux ans. Le combo tient à notre date. Seul hic: actuellement, il ne tourne pas et le décor de sa tournée 2014 est trop imposant pour entrer au CERM», explique le programmateur du festival.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!