02.08.2020 à 16:20

Football

Le SLO battu à Chiasso

Le néo-promu avait déjà réussi son exercice depuis pas mal de temps. Au Tessin, une certaine rigueur aura manqué. Bonnes vacances!

de
Jean-Claude Schertenleib
Stefano Maccoppi, le coach du Stade-Lausanne-Ouchy, connu la défaite pour son dernier match à la tête de l’équipe.

Stefano Maccoppi, le coach du Stade-Lausanne-Ouchy, connu la défaite pour son dernier match à la tête de l’équipe.

KEYSTONE

Chaque match officiel est important, mais il y en a eus pas mal, ces dernières semaines, qui l’ont été plus que celui de cette fin d’après-midi aux confins sud du pays, où le néo-promu Stade Lausanne Ouchy terminait son premier exercice en Challenge League.

Un exercice réussi depuis longtemps, on le sait, comme le précisait déjà dans la semaine le président Vartan Sirmakes: «Nous savions compter sur un groupe homogène, nous y avons apporté quelques modifications et désormais, l’idée est de bâtir quelque chose qui tienne encore mieux la route.»

Du repos bien mérité

Ce néo-promu, construit l’espace de huit ans par Andrea Binotto, repris en juin par Stefano Maccoppi, a bien mérité les vacances qui viennent, parce qu’après cette série inhabituelle de semaines dites «anglaises», les corps et les âmes ont besoin de se ressourcer –on l’a constaté à Chiasso -, quand bien même les questions restent entières sur ce qui attend les footballeurs de ce pays à la reprise. Mais c’est une autre histoire...

A Chiasso, on a rapidement compris que le but était surtout de ne pas se faire mal. On a vu en première mi-temps, d’un côté comme de l’autre, quelques jolis mouvements. On a surtout vu une belle prise de risques d’Antunes à la 43e lorsque, des 30 mètres, il a envoyé un boulet malheureusement dévié par une jambe vaudoise: 1-0, il n’y avait alors pas grand-chose à ajouter, le SLO ayant résolument décidé de privilégier des contre-attaques qui trouvèrent malheureusement deux fois Ndongo en position de hors-jeu (10e et 41e).

Festival Antunes

La deuxième mi-temps allait confirmer plusieurs choses: d’abord, la formidable réussite d’Antunes, qui allait marquer ses deuxième et troisième buts personnels de la journée, le second en combinaison avec Hadzi, un de ces mouvements qui vous font penser que le foot, c’est quelque chose de très facile. Et on en vient à la seconde de ces «choses»: ce dimanche, le SLO n’a pas eu son rendement habituel dans la rigueur et a parfois grandement facilité la tâche de Tessinois qui se seront fait plaisir, le but sur penalty de Mutombo ne changeant rien à l’histoire.

CHIASSO – STADE LAUSANNE OUCHY 3-1 (1-0)

Riva IV. 300 spectateurs. Arbitre: David Schärli.

Buts: 43e Antunes 1-0, 54e Antunes 2-0, 60e Antunes 3-0, 65e Mutombo (penalty) 3-1.

Chiasso: Jacot; Conus, Piccinni, Hajrizi; Gamarra, Wolf (80e Keller), Berzati (67e Zahaj); Antunes, Bahloul (18e Nzila), Huser; Hadzi (67e Martorana). Entraîneur: Alessandro Lupi.

SLO: Barroca; Chatelain, Hajrulahu, Dalvand, Özdemir (90e Khiari); Gaillard (90e Trajano), Mutombo; Perrier, Ndongo, Valle (55e Karadagli); Avdic (55e Schwab). Entraîneur: Stefano Maccoppi.

Notes: Chiasso sans Almeida, Bellante, Marzouk, Cyzas, Dixon et Doldur (blessés), ni Aliu (suspendu). Le SLO, qui n’a pas convoqué Abdullah, Eleouet, Gazzetta, Delley, Guedes et Samandjeu (les contrats des trois derniers n’ont pas été prolongés, comme ceux de Le Pogam, Oussou et Maletic), se présente sans Parapar et Tavares (suspendus), ni Amdouni, Lahiouel, Laugeois (blessés).

Coups de coin: 4-6 (1-5).

Avertissements: Gaillard (47e, faute sur Antunes), Gamarra (62e, faute sur Özdemir), Dalvand (77e, faute sur Martorana) et Jacot (79e, antijeu).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires

Zucar

03.08.2020 à 05:16

Votre intérêt pour cette équipe est vraiment surfait. Que d’articles pour ce petit club qui n’intéresse personne

Claude Françoise

02.08.2020 à 17:35

y a encore des slo?