Mobile: Le smartphone d'Escobar cache un Galaxy Fold
Publié

MobileLe smartphone d'Escobar cache un Galaxy Fold

Des youtubeurs ont prouvé que l'Escobar Fold 2, lancé par le frère du célèbre trafiquant de drogue Pablo Escobar, est en fait le smartphone pliant de Samsung.

par
man
Escobar Inc. fait la promotion de «son» nouveau smartphone pliant avec des publicités très sexistes. (YouTube)

Escobar Inc. fait la promotion de «son» nouveau smartphone pliant avec des publicités très sexistes. (YouTube)

Lorsque la société Escobar Inc a dévoilé son second smartphone pliant, l'Escobar Fold 2, à coup de publicités sexistes mettant en scène des jeunes femmes en lingerie, les médias spécialisés ont vite remarqué sa ressemblance avec le Galaxy Fold de Samsung. Les doutes concernant l'appareil de cette marque fondée par Roberto De Jesus Escobar Gaviria, frère du célèbre trafiquant de drogue Pablo Escobar décédé en 1993, sont désormais confirmés.

En effet, l'Escobar Fold 2, vendu seulement 399 dollars (près de 375 fr. contre quelque 2200 fr. pour l'appareil de Samsung), est en réalité un Galaxy Fold sur lequel la société Escobar Inc a collé des stickers dorés arborant la marque colombienne et a intégré un fond d'écran du célèbre trafiquant de drogue, a révélé le site The Next Web. Il suffit d'ailleurs d'allumer l'appareil bling-bling pour que le logo du fabricant sud-coréen apparaisse à l'écran.

Pour en avoir le cœur net, le populaire youtubeur Marques «MKBHD» Brownlee, qui a aussi pu prendre en main l'appareil, s'est livré de son côté à un effeuillage de l'Escobar Fold 2. Il lui a suffi de retirer l'autocollant doré sur la charnière pour faire apparaître le logo de Samsung, comme on peut le voir dans l'une de ses vidéos.

Une probable arnaque

Olof Gustafsson, directeur d'Escobar Inc, a d'ailleurs confirmé au site The Next Web que l'Escobar Fold 2 était bel et bien un Galaxy Fold. Il explique que Samsung «a fermé son usine en Chine» et «a sous-traité la production à des sociétés tierces». La firme Escobar Inc en a alors profité pour acheter des unités à ces usines d'assemblage, selon les dires du dirigeant. Ce qui permet de revendre le même appareil de Samsung à bas prix.

Mais ce qui semble être une bonne affaire ressemble plutôt à une arnaque. Le youtubeur Marques Brownlee déconseille de passer commande de cette version déguisée du Galaxy Fold au vu des commentaires laissés par des clients, notamment sur la plateforme Reddit. Ils se plaignent de n'avoir jamais reçu l'appareil commandé, ou à la place un livre sur Roberto De Jesus Escobar Gaviria avec un message informant d'un retard de livraison. C'était déjà le cas pour le premier modèle, lancé une année plus tôt et dont les commandes n'ont toujours pas été honorées par Escobar inc. Il avait d'ailleurs étrangement le même design que le Flexpai, smartphone pliant commercialisé par la firme chinoise Royole. Marques Brownlee, qui n'a d'ailleurs toujours pas reçu le 1er modèle d'Escobar Fold, émet l'hypothèse que la marque colombienne n'envoie des exemplaires qu'à des youtubeurs, des blogueurs ou des journalistes tech connus.

Ton opinion