Marchés financiers: Le SMI démarre la semaine en léger recul

Actualisé

Marchés financiersLe SMI démarre la semaine en léger recul

La Bourse suisse a fini sur une baisse de 0,1%, lundi. L'économie chinoise et le cours du pétrole pèse toujours sur les échanges.

photo: Keystone

La Bourse suisse a fini sur un léger recul lundi. Le Swiss Market Index (SMI) a joué les girouettes avant de se stabiliser sur le coup de midi. L'indice vedette s'est mis ensuite à osciller un peu en dessus de 8100 points, puis a viré au rouge en fin de séance.

La baisse continue du prix du pétrole, les incertitudes autour de l'économie chinoise et les décevantes données américaines de vendredi passé: tout cela pèse sur l'ambiance. Nervosité et incertitude continuent de caractériser les marchés financiers, selon les courtiers.

Quelques investisseurs sont déjà dans l'attente de la réunion de jeudi de la Banque centrale européenne. Ils en attendent des impulsions positives.

Le SMI a entamé la semaine avec des variations étonnamment importantes, a commenté un courtier. Il a terminé en léger repli, de 0,10%, à 8099,08 points. Le SLI a cédé 0,17%, à 1211,98 points, et le SPI de 0,19%, à 8349,08 points. Sur les trente blue chips, vingt ont reculé, neuf avancé et Roche a fini inchangé.

Les perdants du jour

Credit Suisse (-1,7%) est un des gros perdants du jour, après avoir déjà nettement reculé la semaine passée, un article de presse a rapporté que la grande banque va annoncer des licenciements à Londres. Swiss Life (-1,6%) et Bâloise (-0,7%) ont aussi mal débuté la semaine.

Adecco (-0,3%) a fini dans le milieu du peloton. Le géant du travail temporaire a fixé de nouveaux objectifs à moyen terme et donné des indications sur la marche des affaires au quatrième trimestre. Les analystes louent la cible de croissance, jugée ambitieuse, alors que les chiffres des trois derniers mois de 2015 n'ont pas soulevé un enthousiasme particulier.

Belle opération pour Kühne Nagel

Les poids lourds défensifs Novartis (+0,1%), Roche (inchangé) et Nestlé (-0,1%) ont contribué à la stabilité de l'indice. L'Agence américaine du médicament (FDA) a étendu l'homologation de Cosentyx de Novartis pour le traitement du psoriasis et de la maladie de Bechterev. Ce n'est pas une surprise, mais le médicament a un gros potentiel, ont commenté des analystes.

Dans le camp des gagnants, Kühne Nagel (+2,1%) vient en tête. Le titre a profité de commentaires de la Royal Bank of Canada (RBC) qui a relevé la recommandation de «perform» à «outperform» voyant le titre attractif pour la première fois depuis cinq ans. Le dividende devrait par ailleurs approcher 100% du bénéfice.

RBC a aussi eu des commentaires positifs sur SGS (+1,2%) relevant également la recommandation à «outperform». Les analystes parient sur une croissance et une amélioration des marges. En comparaison sectorielle, l'action n'est pas chère et offre un potentiel de hausse, si la direction atteint ses nouveaux objectifs à moyen terme.

Actelion (+1,8%) a aussi connu une nette progression. Le titre avait fait partie des principaux perdants la semaine passée.

Santhera flambe

Sur le marché élargi, Santhera a fini sur un gain de 0,9% après avoir passé un accord de distribution avec Ewopharma pour son médicament Raxone. Le titre a gagné jusqu'à 12% en cours de séance. Komax a progressé de 4,7% à la veille de la publication de premières informations sur la marche de ses affaires en 2015.

Dans le camp des perdants, GAM a cédé 2,5% après qu'UBS a réduit sa recommandation à «neutral». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion