Bourse suisse: Le SMI en hausse grâce à une reprise technique
Actualisé

Bourse suisseLe SMI en hausse grâce à une reprise technique

C'est dans le vert qu'a bouclé la Bourse suisse, jeudi.

La Bourse suisse a terminé dans le vert jeudi, le SMI gagnant 0,60% à 7578,97 points. Les courtiers parlent de reprise technique après quatre séances de baisse et un repli de plus de 2% pour le SMI mercredi.

L'évolution des cours de Nestlé et Syngenta a été positive après la publication de chiffres trimestriels. Roche et Novartis ont aussi gagné du terrain et soutenu l'indice.

Le SLI a gagné 0,21% à 1125,06 points et le SPI 0,51% à 7097,56 points. Sur les 30 blue chips, 18 ont progressé et douze reculé.

Syngenta ( 3%) a évolué dans le peloton de tête toute la journée, terminant au 2e rang. Par moments, le titre a gagné 4,7%, dans le sillage des résultats trimestriels: le chiffre d'affaires global a un peu dépassé les attentes.

La banque Notenstein parle de «bonne récolte» malgré un long hiver dans l'hémisphère nord. Vontobel évoque des chiffres sobres et conformes aux attentes.

Nestlé a fini sur un gain de 1,1% après avoir débuté la séance dans le rouge. La croissance organique trimestrielle est restée en deçà des attentes des analystes, qui ont été déçus.

Notenstein a commenté que le groupe souffre visiblement encore de la conjoncture faiblissante et du mauvais climat de consommation qui y est lié. Pour Vontobel, les données de Nestlé contrastent avec celles de Danone, qui a dépassé les attentes cette semaine.

Roche ( 1,2%) et Novartis ( 0,9%) ont accentué leurs gains en cours de séance, soutenant la reprise du SMI. Jefferies a augmenté un peu l'objectif de cours de Roche et Deutsche Bank celui de Novartis.

Transocean grand gagnant du jour

Le top-gagnant du jour est Transocean. La bagarre entre le management du groupe et l'actionnaire Carl Icahn continue: ce dernier a écrit une lettre aux actionnaires, leur demandant de soutenir ses propositions lors de la prochaine assemblée générale. Il veut faire élire de nouveaux administrateurs et réclame un dividende de 4 dollars (3,7 francs) par action. Ce sont surtout les espoirs de dividende qui portent le titre.

Les autres grands gagnants sont Givaudan ( 2,8%), SGS ( 1,5%), SPS ( 1,8%) et Actelion ( 1,3%). L'assemblée générale d'Actelion a refusé le rapport sur les rémunérations du management.

Plusieurs baisses

Traitée hors dividende de 51 francs, Sika a perdu 2,9% ou 62 francs. Sonova a chuté de 7,1% à 96,45 francs après avoir déjà perdu 4% la veille. La Deutsche Bank a rétrogradé Sonova à «sell» tout en abaissant l'objectif de cours de 12 francs à 80 francs.

La presse fait par ailleurs état de 60 cas juridiques aux USA liés à des implants cochléaires défectueux d'Advanced Bionics. Mercredi, un tribunal américain a accordé 7,25 millions de dollars de dommages-intérêts à un patient dont l'implant avait présenté des défauts.

Dans le camp des perdants, on trouve aussi Holcim (-2,2%) Clariant (-1,4%), ABB (-0,6%) et Kühne Nagel (-0,9%).

Aux financières, CS, UBS (chacune -1,8%) et Swiss Re (-1,2%) ont aussi reculé.

Sur le marché élargi, Valartis a fini inchangé après les chiffres 2012 marqués par un retour aux bénéfices. La banque va verser un dividende de 1 franc alors que les actionnaires avaient dû s'en passer au titre de l'exercice 2011, marqué par une perte.

DKSH, hors dividende de 0,95 francs, a gagné 0,1% à 83,05 francs. Feintool, hors dividende de 5 francs, a gagné 20,1% à 74,95 francs. Le split 1:5 du titre était valable dès ce jour et la valeur nominale a donc baissé de 312 francs à 64,40 francs en début de séance. (ats)

Ton opinion