Actualisé 14.01.2014 à 17:45

Zurich

Le SMI finit en baisse de 0,34%

La Bourse suisse a terminé dans le rouge mardi. A la clôture, l'indice vedette SMI reculait de 0,34% par rapport à la veille pour s'établir à 8384,65 points.

L'indice élargi SPI baissait pour sa part de 0,28% à 8008,21 points. Le SMI a évolué toute la journée légèrement dans le rouge, victime de prises de bénéfice et du repli des deux valeurs pharmaceutiques Roche et Novartis.

Après la progression des dernières semaines et au lendemain d'un plus haut de six ans, on a assisté à une «timide» correction du marché, a indiqué un courtier. Mais l'ambiance reste fondamentalement positive et les pertes du jour n'augurent pas de la fin de la tendance haussière, selon lui.

Roche (-1,2%) et Novartis (-0,6%) ont fortement pesé sur l'indice. Leur impact est estimé à près de 28 points, et ce sans nouvelle fondamentale.

Le troisième poids lourd de l'indice Nestlé a abandonné un petit 0,1%. Les analystes d'Exane BNP Paribas ont relevé l'objectif de cours du géant de l'alimentaire à 73 francs, contre 72 auparavant. Le géant vaudois de l'alimentation pourrait bientôt se séparer de sa participation dans le français L'Oréal, selon eux. Une opération qui aurait un effet positif.

Certaines cycliques ont été également quelque peu bousculées, à l'image de Swatch Group qui a lâché 1,6% après une dégradation de son objectif de cours par Citigroup. Kühne Nagel a cédé 0,7% et SGS 1,1%. Le groupe genevois de certification et d'inspection sera la première société du SMI à publier ses résultats annuels 2013 mardi prochain.

Swisscom en tête

Aux financières, Swiss Life a rétrocédé 0,7% et Julius Baer 0,6%. UBS (-0,1%) a enregistré un repli plus modéré et Credit Suisse a même pris 0,3% grâce aux résultats de JP Morgan, qui n'ont pas créé de déception.

Geberit a terminé la séance sur un statu quo. Le groupe de technique sanitaire a publié des ventes conformes aux attentes, mais un certain ralentissement du rythme de la croissance a été ressenti au 4e trimestre, après un 3e trimestre très solide.

Sika, qui a également publié son chiffre d'affaires 2013, a grappillé 0,2%. Les ventes ont augmenté de 6,5%, à 5,14 milliards de francs, soit un peu mieux que prévu, et la croissance a été au rendez-vous dans toutes les zones géographiques.

Dans le camp des gagnants, Swisscom ( 2,1%), Lonza ( 1,4%) et Actelion ( 0,7%) ont mené la danse. Le groupe pharmaceutique bâlois a profité des déclarations de son directeur opérationnel. Les ventes d'Opsumit sont très dynamiques après l'introduction sur le marché en octobre, et les prévisions annuelles ont été confirmées. (ats)

Légères hausses en Europe

Les principaux indices européens ont clôturé dans le vert, mardi, après une séance dans le sillage des atermoiements de Wall Street: en baisse d'abord, avant de se reprendre après une ouverture plus optimiste à New York.

La Bourse de Londres a clôturé en légère hausse mardi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant gagné 9,71 points soit 0,14% par rapport à la clôture de mardi, à 6766,86 points.

La Bourse de Francfort a grignoté 0,32%, l'indice des valeurs vedette allemande, le Dax, clôturant à 9540,51 points, non loin de son record de presque 9590 points atteint fin décembre.

A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 10,93 points à 4.274,20 points, dans un volume d'échanges modéré de 2,9 milliards d'euros. Lundi, il avait gagné 0,30%.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!