Bourse suisse: Le SMI finit en hausse de 0,49%

Actualisé

Bourse suisseLe SMI finit en hausse de 0,49%

La Bourse suisse poursuivait sur sa lancée, mercredi, après un mardi dans le vert.

La Bourse suisse a terminé sur une note positive mercredi. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) progressait de 0,49% par rapport à la veille pour s'établir à 8402,41 points.

L'indice élargi SPI gagnait lui 0,48% à 8021,19 points. Après une ouverture dans le vert, le SMI a poursuivi sa progression jusqu'à la mi-journée pour dépasser dans l'après-midi la barre des 8400 points.

La place zurichoise a été soutenue par les déclarations rassurantes de la nouvelle présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen, qui a défendu la veille la continuité de la politique monétaire américaine.

Les valeurs financières et les cycliques ont été particulièrement recherchées mercredi, profitant des éclaircies conjoncturelles et du recul de l'incertitude concernant la politique monétaire. Credit Suisse et Dufry (chacun 2,1%) ont fini en haut du tableau, suivi de Swiss Life ( 1,8%) et d'UBS ( 1,1%).

Novartis en verve

Le poids lourd pharmaceutique Novartis ( 1,6%) a nettement soutenu le SMI, alors que le concurrent Roche (-0,2%) a cédé du terrain. Ce dernier n'a pas profité du relèvement par Citigroup de l'objectif de cours à 300 francs, contre 280 francs précédemment.

Nestlé ( 0,2%) et Zurich Insurance ( 0,1%) ont par contre fait moins bien que le marché. Le groupe alimentaire Nestlé, qui publie ses résultats annuels jeudi, ne devrait pas atteindre son objectif de croissance organique de 5% à 6%, selon les analystes.

ABB (-0,2%) a cédé du terrain, à la veille de la présentation des résultats 2013. Syngenta (-0,2%) n'a pas poursuivi sur la hausse de mardi.

Le plus grand perdant a été Actelion (-1,9%). Le potentiel de l'action a atteint son maximum, ont estimé les analystes en se basant sur les résultats annuels guère surprenants. Les courtiers expliquent ce recul par des prises de bénéfice, après la bonne hausse des dernières semaines.

Autres Bourses

La Bourse de Paris a signé mercredi sa septième séance de hausse d'affilée ( 0,52%), accueillant avec enthousiasme les résultats d'une série de poids lourds du CAC 40 ainsi qu'un indicateur encourageant en Chine.

L'indice CAC 40 a gagné 22,18 points à 4.305,5 points, dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros. Après avoir gagné 1,09% la veille, l'indice a engrangé un total de 4,81%, au cours des sept dernières séances.

La Bourse de Francfort est restée portée par l'optimisme mercredi, terminant en hausse modérée, à l'unisson de la plupart des autres grandes places européennes.

Après s'être envolé de plus de 2% mardi, sous l'effet du discours rassurant de la nouvelle présidente de la Banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen, l'indice Dax a encore avancé de 0,65% à 9.540 points. L'indice des valeurs moyennes MDax a fait à peine moins bien, en prenant 0,52% à 16.644,51 points.

La Bourse de Londres a clôturé quasi-stable mercredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant grappillé 2,37 points ou 0,04% points par rapport à la clôture de mardi, à 6.675,03 points.

(ats)

Wall Street contrasté

La Bourse de New York a terminé sur une note contrastée mercredi, après avoir grimpé au cours des quatre séances précédentes: le Dow Jones a cédé 0,19% tandis que le Nasdaq a grappillé 0,24%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 30,83 points à 15'963,94 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a gagné 10,24 points à 4201,29 points. L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,03% (-0,49 point) à 1819,26 points.

En l'absence d'indicateurs ou de nouvelles économiques majeurs, «la direction du marché n'est pas claire, on attend des éléments nouveaux», a relevé Hugh Johnson, gestionnaire de portefeuille indépendant.

En ligne de mire notamment: la publication jeudi des chiffres hebdomadaires sur l'emploi, particulièrement scrutés en ce moment après la diffusion de deux rapports mensuels consécutifs décevants. Les investisseurs surveilleront aussi la vigueur des ventes de détail.

Ton opinion