Bourse: Le SMI gagne 5,32%
Actualisé

BourseLe SMI gagne 5,32%

La Bourse suisse a terminé la semaine en forte hausse.

L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a bondi vendredi à 6153,21 points, gagnant 5,32% ou 310,87 points sur sa clôture de la veille.

L'indice Swiss Leader Index (SLI/30 titres dont ceuc du SMI) a pris 4,54% à 868,16 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) 4,80% à 5044,85 points.

Les mauvaises données conjoncturelles de l'après-midi ont tout simplement été ignorées et les indices ont suivi ceux de Wall Street, positifs en début de séance à New York. La faiblesse de la conjoncture suscite des espoirs de nouvelles baisses de taux, ont expliqué les courtiers.

Les intervenants ont aussi pratiqué la chasse aux bonnes affaires, ce qui a techniquement fait monter le marché. Les raisons fondamentales de la progression font toutefois défaut.

Les pharma ont eu du succès

Au SMI/SLI, les géants pharma Novartis (&5% à 58,40 francs) et surtout Roche (&9,6% à 176,80 francs) ont tiré l'indice vers le haut. Après le fort recul de la veille, la reprise est technique, selon les observateurs.

Actelion a gagné 1,2% à 61 francs: cette action pharma reste le meilleur performer du SMI avec une hausse de 17% depuis le début de l'année. Nobel Biocare (&2,6% à 19,81 francs) est revenue dans le vert après un début pénible.

Les bancaires ont aussi figuré sur la liste des emplettes des acheteurs à la recherche de bonnes occasions. UBS a fini en hausse de 8,4% à 19,35 francs et CS de 4,6% à 43,42 francs. Julius Bär a progressé de 6,9% à 45,02 francs. Sur une semaine, UBS et Bär ont regagné plus de 23%.

Les valeurs des assurances ont également apporté leur contribution à la hausse: ZFS a bondi de 8,4% à 233 francs, profitant d'un relèvement de recommandation à «buy» par Merrill Lynch. Ce sont surtout des anglo-saxons qui ont acheté, selon des courtiers.

Swiss Re a gagné 6,1% à 47,76 francs. Le numéro un mondial de la réassurance publie ses chiffres trimestriels mardi prochain. Les prévisions des analystes divergent fortement: certains voient l'entreprise sur le point de faire état de défauts de paiement, d'autres l'estiment solidement financée.

Nestlé plombé par l'Oreal

Nestlé (&2,6% à 45 francs) a évolué en retrait du marché, après les chiffres décevants publiés la veille par le français L'Oréal, dans lequel le géant veveysan détient plus de 25%. Les cycliques Holcim (&1,4% à 65,75 francs), Adecco (&1,8% à 40,14 francs) et Swatch (-2,23% à 180 francs) ont aussi fait moins bien que le marché. Syngenta en revanche a progressé de 7,4% à 216 francs.

(ats)

Ton opinion