Zurich: Le SMI marque le pas
Actualisé

ZurichLe SMI marque le pas

La Bourse suisse a terminé la séance de mardi dans le rouge, même si l'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes n'est repassé que de peu sous les 9200 points.

Par rapport à lundi, le SMI a cédé 0,42% ou 38,57 points, pour terminer la séance à 9198,51 points. Le Swiss Leader Index (SLI/30 «blue chips» y compris les titres du SMI) a lâché 0,39% à 1366,34 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,43% à 9192,99 points.

Encore positifs à l'ouverture, les indices ont viré au rouge avec les autres places européennes en cours de matinée. La baisse de Wall Street en début de séance à New York a accentué un peu la pression.

Les regards étaient déjà tournés vers la Fed, dont le comité monétaire FOMC a entamé mardi une séance de deux jours qui doit déboucher mercredi soir sur, espère-t-on, des informations sur le moment où la Fed va sonner le début de la hausse de ses taux.

Nuages sur Holcim

Le cimentier Holcim (-2,0%) a pris la lanterne rouge, toujours plombé par la décision de la veille du conseil d'administration de réclamer une rediscussion des conditions de la fusion avec le français Lafarge. Lonza (-1,2%) et Clariant (-1,0% ont aussi nettement reculé, tout comme Swatch (-1,1%), qui présente ses produits à Baselworld dès jeudi. Richemont, encore très recherché lundi, a perdu 0,8%.

Aux bancaires, UBS a perdu 1,1%, effaçant une partie des gains de la veille. Credit Suisse a reculé de 1,0%, alors que Julius Baer fait partie des rares gagnants du jour avec un gain de 0,7%.Dans le camp des poids lourds défensifs, Novartis a perdu 0,7%, pesant sur l'indice. Roche a cédé 0,2% et Nestlé 0,3%.

Parmi les quelques gagnants figure Adecco (+0,4%), dans l'optique d'une reprise des activités en Europe. Le boulanger industriel Aryzta, qui avait chuté de près de 10% lundi après de décevants chiffres semestriels, a regagné 2,0%. (ats)

Ton opinion