Marchés : Le SMI poursuit sa hausse, UBS se reprend
Actualisé

Marchés Le SMI poursuit sa hausse, UBS se reprend

La Bourse suisse a ouvert en hausse vendredi. Elle profitait des indications positives de Wall Street qui a clôturé en ligne avec les Bourses européennes.

Les indications venant d'Asie allaient dans le même sens, avec une clôture à Tokyo clairement dans le vert. L'annonce d'une action concertée des banques centrales de plusieurs pays est perçue positivement, tandis que le «sabbat des sorcières» approche sur l'Eurex.

La Banque centrale européenne (BCE), la Réserve fédérale des Etats-Unis, la Banque d'Angleterre, celle du Japon et la Banque nationale suisse ont annoncé qu'elles allaient mettre à disposition des banques des liquidités en dollars, via des opérations sur trois mois, pour couvrir les besoins au-delà de la fin d'année.

D'autre part, une réunion informelle de deux jours des ministres des finances de la zone euro, puis de l'ensemble des pays de l'Union européenne, s'est ouverte jeudi soir en Pologne. Le secrétaire américain du Trésor, Timothy Geithner, y participe. Elle doit permettre de surmonter les obstacles restant à la mise en oeuvre du second plan d'aide à la Grèce décidé par l'Union européenne le 21 juillet.

A 10h30, le Swiss Market Index (SMI) gagnait 0,47% à 5459 points. A la même heure, sur le marché des devises, l'euro, à 1,2060 franc, est toujours au-dessus du taux plancher de la BNS de 1,20 franc, et le dollar s'échangeait à 0,8741 franc.

Les cycliques, et les bancaires, étaient recherchées comme attendu avant l'ouverture. Credit Suisse ( 3,9%) et UBS ( 0,36%, mais 3% dans les premiers échanges) étaient bien orientés.

Les pertes d'UBS de 11% de la veille peuvent ainsi en partie être regagnées, qui étaient la conséquence d'une perte de 2 milliards de dollars (1,75 milliard de francs) sur transactions. La reprise de vendredi était attendue par différents spécialistes, car les intervenants ont surréagi.

Plusieurs analystes prévoient un redimensionnement plus important et accéléré de l'activité banque d'investissement d'UBS. L'agence de notation financière Moody's a annoncé jeudi qu'elle plaçait sous surveillance les notes de la banque UBS avec en vue une dégradation possible.

(ats)

Ton opinion