Actualisé

MarchésLe SMI progresse grâce aux banques

La Bourse suisse a encore modérément progressé mardi, se reprenant après les turbulences de la semaine passée.

photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration

L'indice Swiss Market Index (SMI), qui regroupe ses principales valeurs, a été soutenu par le secteur bancaire.

La semaine passée, les banques avaient souffert des craintes autour de la situation de Deutsche Bank et du secteur bancaire européen en général. La journée des investisseurs d'ABB a monopolisé mardi l'attention des investisseurs en Suisse.

Après les attaques des baissiers, repoussées, ce sont les haussiers qui ont pris la main, selon d'optimistes courtiers. Dans la campagne présidentielle aux Etats-Unis, Donald Trump perd du terrain dans les sondages et la démocrate, Hillary Clinton, est «plus prévisible», mais certains relèvent que l'issue de l'élection reste très incertaine et que cela pèse sur les marchés des actions.

ABB dans le vert

Dans le détail, le SMI a fini en hausse de 0,79% à 8230,73 points. Le SLI a gagné 0,97% à 1255,54 points et le SPI 0,75% à 8985,31 points. Sur les trente blue chips, 27 ont progressé et trois reculé.

ABB a gagné 1,4%, semblant avoir convaincu les investisseurs avec les annonces très attendues intervenues en matinée. Le conglomérat industriel a décidé de ne pas se séparer de sa division réseaux électriques, qui subira toutefois une réorganisation. Par ailleurs, le groupe zurichois a relevé l'objectif de marge d'exploitation (EBITA) pour cette unité.

Adecco en forte hausse

Credit Suisse a pris 2,8% et UBS 1,8%. Les valeurs bancaires européennes profitent encore d'informations de presse (non confirmées) sur un proche accord entre Deutsche Bank et les autorités américaines pour régler le conflit lié aux subprimes.

Dans le haut du tableau, Adecco a avancé de 3,8%, après l'annonce d'une petite acquisition aux Etats-Unis, D4, spécialiste du recrutement de conseillers en propriété intellectuelle. SGS ( 2,1%) a, de son côté, acheté une société canadienne dont le chiffre d'affaires se monte à environ 9 millions de francs.

Bryan Garnier a légèrement abaissé la Fair Value de Richemont ( 2,2%), tout en confirmant «neutral». L'analyste reste prudent à l'égard des valeurs du luxe et il a revu ses prévisions avant la publication des chiffres semestriels du groupe genevois, en novembre. Swatch a gagné 1,1%.

Avec un gain de 0,9%, Novartis a soutenu l'indice. Nestlé ( 0,5%) et Roche ( 0,1%) sont restés plus discrets.

Dans le camp des perdants, figure Swiss Re (-0,6%) alors que l'ouragan Matthew s'approchait des côtes américaines, ainsi que Lonza (-0,4%) et Actelion (-0,3%).

Temenos plonge

Sur le marché élargi, Temenos a perdu 2,6%, au lendemain d'un gain de 10% dans le sillage de l'annonce d'un contrat avec Bank of Ireland. Après ses mauvais chiffres semestriels, Wisekey a perdu 3,7%.

Parmi les gagnants, sans information spécifique, on trouve Leonteq et Cicor. Ces derniers ont progressé de respectivement 6,2% et 3,6%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!