Actualisé 15.01.2016 à 17:28

Le SMI reste pris dans une spirale baissière

La Bourse suisse a été entraînée dans les bas-fonds après des données macroéconomiques américaines décevantes.

photo: Keystone/Archives/photo d'illustration

La Bourse suisse a fini en net recul vendredi.

Le début de séance négatif à Wall Street n'a rien arrangé. Depuis le début de l'année, le SMI a perdu un bon 8%.

Les investisseurs s'inquiètent de l'évolution de l'inflation aux Etats-Unis et face à la chute des prix du pétrole et des produits importés «il n'en faudra certainement pas plus pour que les plus pessimistes commencent à parler de craintes déflationnistes», ont estimé les spécialistes de Mirabaud Securities.

Les dernières données américaines sont venues s'ajouter à ces craintes. Les ventes de détail ont légèrement reculé en décembre, tout comme les prix à la production. L'activité manufacturière de la région de New York en janvier s'est contractée pour le sixième mois consécutif, à son plus bas niveau depuis la récession de 2009.

Les turbulences boursières en Chine et l'orientation à la baisse des prix des hydrocarbures incitent à la prudence, ont souligné les observateurs.

Syngenta à contre-courant

Le SMI a fini en baisse de 2,39% à 8107,13 points, avec un plus bas de 8056,54 vers 15h30 et un plus haut de 8303,67 vers 9h10. Sur une semaine, l'indice phare de SIX a perdu 1,8%. il avait déjà perdu 6,4% lors de la première semaine de l'année. Le SLI a fini vendredi en baisse de 2,56% à 1214,05 points et le SPI a perdu 2,37% à 8364,62 points. Sur les trente blue chips, 27 ont reculé et trois avancé.

Syngenta ( 1,8%) a évolué à contre-courant dans la tendance baissière. L'agence Bloomberg a prêté au président de l'agrochimiste rhénan des velléités de rapprochement avec son concurrent ChemChina. L'entreprise n'a pas souhaité commenter la rumeur.

L'opération pourrait être réalisée avant le Nouvel An chinois (le 7 février en Europe). De précédentes supputations articulaient un prix par action de 470 francs en liquide, qui valoriserait l'entreprise à quelque 44 milliards de francs.

Swiss Life ( 0,2%) a été désigné pour reprendre la place de Transocean (-4,4%) au SMI après décotation en Suisse du prestataire de matériel et services de forages pétrolier en eaux profondes. Dufry (-4,6%) héritera de la place de l'assureur au SLI.

Recommandation réduite pour Richemont

Le reste du tableau est rouge foncé. Chouchou des investisseurs l'an dernier, Galenica a plongé de 6,4%. LafargeHolcim a perdu 4,5% après une réduction d'objectif de cours et confirmation de la recommandation «neutral» par Exane BNP Paribas.

Les bancaires Julius Bär (-4,1%) et UBS (-3,9%) ont aussi fortement baissé, alors que CS (-2,7%) a un peu mieux «résisté». Les bons chiffres des géants américains Citigroup et Wells Fargo n'ont pas eu d'effet.

ABB, SGS, Lonza, Sonova et Swatch ont toutes perdu plus de 3%.

Richemont (-2,4%) a fini dans le milieu du peloton. Au lendemain des chiffres trimestriels, quelques analystes ont abaissé l'objectif de cours. La BC de Zurich a réduit sa recommandation à «sous-pondérer».

Gategroup chute

Novartis (-2,7%) a pesé sur l'indice, suite à la dégradation de sa note à «underweight», après «equal weight», par Barclays. L'évolution du chiffre d'affaires de Novartis dépend à 50% de la rapidité avec laquelle les nouveaux médicaments Entresto et Cosentyx seront accueillis sur le marché, estiment les analystes. Tous deux doivent combler les attentes pour justifier la valorisation actuelle de l'action. Roche a abandonné 2,3%.

Le bon de participation Schindler (-2%) a fait mieux que la moyenne. Le président Alfred Schindler ne se représentera pas à la tête de l'organe de surveillance en 2017. L'entreprise proposera l'élection du directeur général Silvio Napoli au conseil d'administration dès mars 2016 et à la présidence un an plus tard. Thomas Oetterli a été nommé directeur général à partir d'avril 2016.

Sur le marché élargi, Autoneum a gagné 4,4%. Le fournisseur de l'industrie automobile a vu son chiffre d'affaires progresser nettement en 2015, dépassant les attentes du marché. Hypo Lenzburg a gagné 0,9% après ses chiffres et la BC du Valais a cédé 0,6%.

Zehnder (-3,2%) a aussi publié son chiffre d'affaires. Malgré l'annonce de la prolongation d'un gros contrat avec United Airlines, Gategroup a chuté de 6,2%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!