Bourse suisse : Le SMI termine dans le rouge
Actualisé

Bourse suisse Le SMI termine dans le rouge

Alors que la Bourse suisse avait connu un début de semaine dans le vert, elle a plongé mercredi.

Après avoir terminé pratiquement à l'équilibre la veille, la Bourse suisse a terminé dans le rouge mercredi. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a reculé de 0,11%, clôturant à 8410,63 points. Le SLI a gagné 0,06% à 1292,21 points et le SPI a perdu 0,03% à 8043,29 points. Sur les trente blue chips, dix ont reculé, 18 progressé et deux ont fini inchangé.

Les indices ont continuellement reculé dans l'après-midi, avant de tendre à se reprendre sur la fin, alors que Wall Street entamait sa séance sur une note quelque peu positive. Les volumes étant restés très faibles, les courtiers ont parlé de séance «surplace».

Après le plongeon surprise de janvier, les investisseurs restent en mode «prudence», selon un observateurs. On attendait surtout, ce mercredi, la publication en soirée des minutes de la dernière séance du comité monétaire de la Fed qui devait fournir des indications sur le rythme avec lequel la Fed prévoit de réduire son soutien à l'économie via les rachats d'emprunts.

Clariant s'est repris sur la fin

Clariant ( 1,2%) a retenu l'attention après la publication des résultats 2013. Le chiffre d'affaires a dépassé les attentes, le bénéfice les a légèrement déçues. Peu après l'ouverture, l'action a glissé dans le rouge, avant de se reprendre nettement sur la fin pour finir en vert.

Les deux poids lourds pharma Roche (-0,5%) et Novartis (-0,3%) ont pesé sur l'indice. Novartis a présenté des données positives pour un candidat pour le traitement d'un cancer de la peau. Selon un analyste, le potentiel de chiffre d'affaires du produit est toutefois limité.

Nestlé (inchangé) veut augmenter ses ventes en Amérique du Nord et compte sur un nouveau système de capsules Nespresso grandes tasses pour y parvenir, l'objectif étant de s'attribuer une plus grande part du marché nord-américain, estimé à cinq milliards de dollars.

Aux bancaires, CS et UBS ont perdu respectivement 0,6% et 0,3%. Les intervenants ont évoqué les nouvelles prescriptions de fonds propres de la Fed pour les filiales des banques étrangères exerçant aux Etats-Unis. Cette réglementation toucherait plus fortement UBS que CS, cette dernière étant focalisée sur la banque d'investissement.

Assurances sous pression

Les assurances ont aussi été sous pression. Swiss Life et Zurich ont perdu chacune 0,4%, Bâloise 0,2% et Swiss Re 0,4%. Swiss Re publie ses chiffres jeudi et les investisseurs sont impatients de connaître le montant du dividende. Le réassureur donnera aussi des informations sur la ronde de renouvellement des contrats en janvier.

Dans le camp des gagnants, on trouve les cycliques Kühne Nagel ( 1,2%) ainsi que Transocean ( 1,5%). L'action du groupe pétrolier était pourtant traitée hors dividende de 0,56 dollar. Mardi soir, Transocean a publié un rapport de flotte et fait état de nouveaux contrats.

Valeurs industrielles en hausse

Les valeurs industrielles ont pour la plupart gagné du terrain, à l'image de Holcim ( 0,9%), Schindler ( 0,8%) ou ABB ( 1%). Après l'avertissement sur bénéfice de fin janvier et les chiffres trimestriels décevants d'ABB, l'action a corrigé de près de 10% et les courtiers estiment qu'elle devrait maintenant rebondir.

Sur le marché élargi, Temenos a gagné 9,3% au lendemain de la publication de ses chiffres, positifs. Les analystes ont notamment salué les prévisions positives de l'entreprise genevoise spécialisée dans les logiciels bancaires.

Nobel Biocare ( 0,8%) a fini peu changée au lendemain de sa chute de 10% dans le sillage de chiffres annuels inférieurs aux attentes. Dans un premier temps, l'action a fait une réaction technique, mais les gains se sont effrités sur la fin.

Autres bourses

La Bourse de Francfort a terminé à l'équilibre mercredi, ne parvenant toujours pas à retrouver de l'élan en raison d'un manque de sources d'impulsion comme depuis le début de la semaine.

A la clôture, l'indice vedette Dax s'est arrêté à 9.660,05 points, contre 9.659,78 points la veille. De son côté, l'indice MDax des valeurs moyennes a grappillé 0,04% à 16.855,78 points.

La Bourse de Londres a clôturé à l'équilibre mercredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant grappillé moins d'un point par rapport à la clôture de mardi, pour terminer à 6.796,71 points.

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse mercredi ( 0,24%), après s'être montrée très indécise tout au long de la séance et peu inspirée par une série de résultats d'entreprises.

L'indice CAC 40 a pris 10,39 points à 4.341,10 points, dans un volume d'échanges faible de 2,9 milliards d'euros. (ats)

Ton opinion