Actualisé 02.10.2013 à 16:07

Bourse suisse

Le SMI termine en baisse

Alors que la Bourse suisse avait connu un mardi dans le vert, mercredi aura été moins faste.

La Bourse suisse a terminé en nette baisse mercredi. L'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) a reculé de 1,17% pour clôturer à 7964,44 points. Le SLI a cédé 1,05% à 1217,32 points et le SPI a abandonné 1,06% à 7568,51 points.

La Bourse suisse a été tirée vers le bas par les incertitudes sur le débat budgétaire aux Etats-Unis. Sur les 30 valeurs vedettes, 29 étaient en retrait et une en hausse.

Démocrates et républicains doivent trouver un compromis d'ici le 17 octobre, faute de quoi Washington risque le défaut de paiement. En Italie, le vote de confiance de gouvernement d'Enrico Letta, que ce dernier a finalement remporté, a également attiré l'attention des investisseurs.

Wall Street, qui a ouvert en baisse, a contribué à peser sur les marchés, tout comme les créations d'emplois dans le privé aux Etats-Unis qui ont moins progressé que prévu en septembre. La réunion de la Banque centrale européenne (BCE), qui a conservé son principal taux directeur à 0,5%, n'a eu que peu d'échos auprès des intervenants.

Les défensives pèsent sur le marché

Les défensives Nestlé (-1,4%), Novartis (-1,4%) et Roche (-1,6%) ont particulièrement pesé sur le marché. Le géant de l'alimentaire a souffert d'une réduction par Credit Suisse de l'objectif de cours à 74 francs, contre 76 francs précédemment. Le groupe pharmaceutique a quant à lui subi des prises de bénéfices après la hausse des cinq dernières séances.

Dufry (-2,2%) et Givaudan (-2,2%) ont fini en bas du tableau, ainsi que SGS (-1,8%) et Holcim (-2,1%), sans raison concrète.

Richemont (-0,5%) a terminé en repli, malgré le relèvement par HSBC de l'objectif de cours et la confirmation de la recommandation à «overweight». Swatch a perdu 1,1%.

Adecco (-1,4%) a vu son objectif de cours relevé à 64 francs, contre 52 francs, car l'environnement macroéconomique s'est amélioré, ce qui va bénéficier aux groupes de travail par intérim. La recommandation à «neutral» a été conservée.

Syngenta (-0,7%) a été pénalisé par les résultats décevants de Monsanto au troisième trimestre. Le concurrent américain a essuyé une perte, ce qui n'était pas attendu.

Le seul gagnant de la séance a été Sika (0,9%).

La valeur Acino bondit

Sur le marché élargi, la valeur pharmaceutique Acino a bondi de 31,6%. L'entreprise bâloise a annoncé faire l'objet d'une offre publique d'achat (OPA) des sociétés de participation Avista Capital Partners et Nordic Capital pour 115 francs par action, soit un total de 398 millions. Le conseil d'administration est favorable à cette proposition. Mardi, le titre Acino avait pris 7,5% sur la séance, pour clôturer à 86,50 francs.

IMZ a également fait partie des gagnants ( 7,4%). Le groupe a reçu une offre de rachat de Hochschild Mining. Ce groupe coté à Londres et actif dans l'extraction d'or et d'argent, propose 2,38 dollars en numéraires et une action dans une nouvelle société, issue des activités actuelles d'IMZ, par titre.

Parmi les perdants se trouvent Schlatter (-11,0%), DKSH (-3,8%) et ADB (-5,8%), tandis que Gottex (5,3%), Tornos (3,6%) et Newron (3,9%) ont fini sur une solide progression. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!