Bourse suisse: Le SMI termine en hausse de 0,11%
Actualisé

Bourse suisseLe SMI termine en hausse de 0,11%

C'est sur une note positive que la Bourse suisse a bouclé la semaine, vendredi.

La Bourse suisse a clôturé sur une note tout juste positive vendredi. Le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,11% à 8703,84 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 0,15% à 1319,38 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,09% à 8561,97 points.

Le SMI a passé la journée à osciller autour de l'équilibre. Il a tout de même clôturé au-delà du cap des 8700 points, un niveau qu'il n'avait plus retrouvé depuis 2007. Les variations des cours individuels sont restées contenues dans l'ensemble.

Certains titres ont semblé faire l'objet de prises de bénéfice après leurs récentes performances, alors que d'autres, négligés ces derniers temps, ont retrouvé les faveurs des investisseurs.

Les courtiers attribuent le caractère indolent du négoce de fin de semaine à un manque de données d'entreprises et d'indicateurs conjoncturels. Même les marchés américains n'ont pas eu de gros impact sur les cours. En début de séance, Wall Street a reçu le soutien des ventes de logements neufs au mois d'avril, qui ont progressé plus qu'attendu.

Swisscom en baisse

Parmi les cotations principales, SGS (-1,5%) et Swisscom (-1,2%) ont évolué presque toute la journée aux tréfonds du classement. Holcim s'est effrité de 0,5% et Givaudan (-0,3%) a rendu une partie des gains réalisés jeudi. Des courtiers relèvent que tous ces titres ont affiché de solides performances ces derniers jours. Swisscom s'est remis du versement en avril du dividende dans des délais records.

Nestlé (-0,4%) a lourdement pesé sur l'indice vedette. Novartis (0,3%) se porte mieux. Les grandes capitalisations pharmaceutiques ont vu l'Agence européenne des médicaments émettre diverses recommandations, sans que les cours n'en subissent une influence sensible. Roche a égaré 0,04%.

Adecco ( 0,9% à 73,15francs) a été à nouveau plus recherché. UBS a revu sa recommandation à «buy» contre «sell» sans passer par la case «hold». L'objectif de cours a été propulsé à 82 francs, contre 68 précédemment. Les ajustements répondent à la valorisation actuelle de la nominative ainsi qu'aux perspectives conjoncturelles.

Credit Suisse ( 1,4%) ne semblait toujours pas pâtir de son amende et de sa reconnaissance de culpabilité aux Etats-Unis. Julius Baer ( 1,2%) a retrouvé la marche avant après avoir passé une semaine sous pression. L'établissement n'a pas encore réglé la question de son passé aux Etats-Unis. Transocean ( 1,2%), ABB ( 0,9%) ou encore Richemont ( 0,6%) ont également clôturé dans le vert.

Autres bourses

La Bourse de Francfort a signé de justesse vendredi un nouveau record de clôture, ne se montrant pas inquiète de la retombée du moral des entrepreneurs allemands. Repartant à l'attaque du seuil des 9800 points franchi une seule fois il y a dix jours, l'indice vedette Dax a gagné sur la séance 0,48%, une progression suffisante pour le faire s'arrêter à 9768,01 points et ainsi balayer son précédent record de clôture de 9.754 points qui datait de la mi-mai. L'indice des valeurs moyennes MDax a lui aussi avancé, de 0,76% à 16'616,17 points.

La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,07% vendredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant perdu 4,81 points par rapport à la clôture de jeudi, à 6815,75 points.

La Bourse de Paris a légèrement progressé vendredi (0,33%), se montrant indécise et peu entreprenante avant des élections à risque ce week-end en Europe et en Ukraine.

L'indice CAC 40 a pris 14,94 points à 4493,15 points. La veille, il avait terminé en faible progression (0,21%). (ats)

Ton opinion