Bourse suisse : Le SMI termine en hausse de 0,16%
Actualisé

Bourse suisse Le SMI termine en hausse de 0,16%

La Bourse suisse continue sur sa lancée. Il a progressé jeudi.

La Bourse suisse a clôturé en légère hausse jeudi. Le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,16% à 8521,63 points. Le SLI a gagné 0,20% à 1308,84 points et le SPI 0,14% à 8267,29 points.

La Banque centrale européenne (BCE) a comme prévu maintenu inchangé à 0,25% son taux directeur. Certains, ces derniers jours, avaient espéré voir l'institution prendre des mesures spéciales pour contrer la faiblesse actuelle de l'inflation en zone euro. Ils ont été déçus.

Le président de l'institut, Mario Draghi, a assuré que la BCE était résolue à maintenir une politique monétaire accommodante et à agir rapidement si la situation en zone euro le nécessitait.

Aux Etats-Unis, Wall Street perdait son élan initial, en raison de données conjoncturelles mitigées. Cela a limité les gains des marchés européens.

Sur les trente blue chips, dix-huit ont progressé, onze reculé et Adecco a fini stable. Sika ( 1,6%) s'est hissé en tête des gagnants au SMI/SLI. UBS a relevé l'objectif de cours de l'action du groupe zougois de spécialités chimiques, estimant notamment que les chiffres trimestriels en Europe étonneront en bien.

Derrière Sika, on trouve Julius Baer ( 1,5%), Actelion ( 1,3%) et Swatch ( 1,0%). Julius Baer a finalisé la fusion, annoncée en novembre dernier, de ses unités WMPartners et Infidar. Cette nouvelle société devient le plus gros gestionnaire de fortune indépendant de Suisse. Actelion a profité d'un relèvement d'objectif de cours par Berenberg, à 90 de 65 francs, ce qui le rapproche du niveau actuel du cours.

Credit Suisse en hausse

Les actions des deux grandes banques Credit Suisse ( 0,8%) et UBS (-0,2%) ont connu des sorts divers. Credit Suisse a publié son rapport annuel, qui révèle notamment que la banque a relevé à 720 millions de francs ses provisions liées au différend fiscal avec les autorités américaines, soit 425 millions de plus que le montant déjà annoncé.

Au total, la banque a doublé le montant de ses provisions affectées à des risques légaux en 2013, à 2,33 milliards, contre 1,16 milliard fin 2012. Cette forte correction montre la grande incertitude de Credit Suisse dans cette affaire, a commenté un analyste de la BC de Zurich.

Les poids lourds Roche ( 0,7) et Nestlé ( 0,2%) ont terminé dans le vert, soutenant l'indice. Novartis a perdu 0,5%, n'ayant pas profité des nouvelles de son incubateur de produits oncologiques. Le plus gros perdant est Sonova (-0,8%).

Autres Bourses

La Bourse de Francfort a terminé la séance quasi-stable jeudi, réagissant mollement aux déclarations de la BCE, qui réaffirmé très fermement sa détermination à agir si la stabilité des prix venait à vaciller mais n'a annoncé aucune nouvelle mesure.

A la clôture, l'indice vedette Dax a progressé de 0,06% à 9628,82 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a avancé de 0,09% à 16.628,84 points.

La Bourse de Londres a terminé en légère baisse de 0,15% jeudi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant abandonné 9,90 points par rapport à la clôture de mercredi, à 6649,14 points.

La Bourse de Paris a atteint jeudi de nouveaux sommets depuis 2008 ( 0,42%), en séance et en clôture, portée par la volonté affichée par le président de la BCE de maintenir une politique monétaire accommodante.

L'indice CAC 40 a gagné 18,47 points à 4449,33 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. La veille, il avait fini à l'équilibre ( 0,09%). (ats)

Ton opinion