Bourse suisse: Le SMI termine en hausse de 0,67%
Actualisé

Bourse suisseLe SMI termine en hausse de 0,67%

La Bourse suisse a fini sur une note positive, mardi.

La Bourse suisse a clôturé dans le vert mardi. Le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,67% à 8835,14 points. Le SLI a gagné 0,48% à 1306,93 points et le SPI 0,62% à 8695,61 points.

Après un début de séance sans direction, le SMI a pris de la vitesse en milieu de journée, porté par ses poids lourds défensifs. Des données américaines plus mauvaises que prévu ont donné un petit coup de frein dans l'après-midi, mais, sur la fin, l'indice est reparti vers le haut pour terminer en dessus des 8800 points.

L'activité économique de la région de Chicago s'est repliée en septembre. La confiance des consommateurs en septembre a elle aussi reculé. Quant aux données du jour de la zone euro, avec une inflation toujours très faible, elles sont venues confirmer que la BCE sera sous pression jeudi pour prendre de nouvelles mesures d'assouplissement de la politique monétaire. Des experts doutent, cependant, que Mario Draghi annonce déjà des mesures jeudi.

Le front des nouvelles d'entreprises du SMI/SLI est resté calme. Les pharma ont profité, selon des observateurs, de la poursuite de la vague des fusions-acquisitions dans le secteur. L'américain Johnson & Johnson a annoncé son intention de racheter la biotech Alios BioPharma pour 1,75 milliard de dollars. Actelion ( 1,1%) fait l'objet depuis longtemps de spéculations sur un éventuel rachat. Novartis a gagné 1,2% et Roche 0,9%.

Aryzta en hausse

En tête des gagnants, on trouve Aryzta ( 1,7%), qui avait perdu du terrain la veille dans le sillage de ses résultats annuels. Les autres gagnants sont Kühne Nagel (1,4%) après que la Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours à 120 de 114 francs, ainsi que Clariant ( 1,7%) et Holcim ( 1,2%).

Aux financières, Credit Suisse a gagné 0,8% et Julius Baer 0,5%. UBS (-0,4%) fait, en revanche, partie des perdants du jour. Son responsable des finances Tom Naratil, cité par une agence, a déclaré que l'évolution des affaires au troisième trimestre a été caractérisée par les incertitudes géopolitiques et le creux de l'été. Il n'a pas voulu donner de prévision concrète.

La veille, des observateurs avaient estimé que le bénéfice du troisième trimestre serait en hausse, sur la base des informations fournies par la grande banque sur l'évolution des réserves de bénéfices en juillet et en août. La grande banque a par ailleurs payé mardi la caution de 1,1 milliard d'euros réclamée par la justice française, car son pourvoi en cassation n'avait pas d'effet suspensif. A part Swiss Life (inchangé), les autres assureurs ont tous légèrement reculé.

Dans le bas du tableau, Richemont a reculé de 0,8%, toujours en raison des incertitudes liées à la situation politique à Hong Kong. Le titre évolue proche du plus bas de l'année. Swatch Group a gagné 0,1%. Depuis le début de l'année, le numéro un mondial de l'horlogerie a perdu plus de 20% et Richemont 11%.

Autres bourses

La Bourse de Francfort a rebondi mardi, au terme d'une séance hésitante où elle a longtemps évolué dans le rouge, et malgré les craintes grandissantes de déflation en zone euro.

Le Dax, indice des trente valeurs vedettes, a repris 0,55% à 9474,30 points, après avoir essuyé trois séances consécutives de baisse. De son côté, le MDax des valeurs moyennes a gagné 0,69% à 15'994, 96 points.

La Bourse de Londres a terminé la séance de mardi en recul de 0,36%, dans un marché soumis à plusieurs facteurs baissiers dont des inquiétudes liées aux manifestations à Hong Kong.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 23,88 points à 6622,72 points.

La Bourse de Paris a nettement rebondi mardi ( 1,33%) à l'issue d'une séance chargée en indicateurs, après un nouveau ralentissement de l'inflation en zone euro qui alimente les attentes vis-à-vis de la Banque centrale européenne.

Le CAC 40 a pris 58,17 points à 4416,24 points, repassant au-dessus du seuil symbolique des 4400 points, dans un volume d'échanges notable de 3,9 milliards d'euros. La veille, il s'était replié de 0,83%. (ats)

Ton opinion