Actualisé 03.07.2014 à 16:07

Zurich

Le SMI termine en hausse de 1,01%

La Bourse suisse a rebondi jeudi. L'indice phare Swiss Market Index (SMI) a progressé de 1,01% à 8694,32 points. Le SLI a gagné 0,94% à 1322,42 points et le SPI 0,98% à 8592,40 points.

Les indices ont évolué dans le vert dès le matin et ont accentué leurs gains durant l'après-midi, après les déclarations du patron de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi et la publication des chiffres étonnamment bons de l'emploi en juin aux Etats-Unis.

M. Draghi a clairement laissé entendre que les taux resteront bas encore longtemps dans la zone euro. Les bons chiffres de l'emploi américain ont suscité des réactions mitigées: certains craignent maintenant que la Fed ne remonte ses taux plus tôt que prévu.

Le bon de jouissance Roche a regagné 1,9%. Selon une étude, le groupe pharmaceutique bâlois est la dixième plus grosse entreprise du monde en termes de capitalisation boursière. Novartis a gagné 0,6% et Nestlé 0,9%.

Les plus gros gagnants du jour sont Bâloise ( 4,3%) et Holcim ( 2,2%). Actelion ( 2,2%) a aussi nettement gagné du terrain: les spéculations de rachat se sont rallumées après les succès d'études avec le candidat Selexipag. Vu le niveau élevé de la valorisation du titre, le cercle des acheteurs potentiels est limité, selon les observateurs.

Bancaires à la hausse

Aux bancaires, Credit Suisse a gagné 2,0% et UBS 1,3%. Julius Baer ( 1,4%) a regagné du terrain, qui avait inscrit un plus bas de l'année à fin juin.

Sonova ( 1,2%) a aussi nettement progressé. Vontobel a confirmé une recommandation d'achat et relevé l'objectif de cours. Les ventes d'implants cochléaires s'améliorent et la banque a relevé ses estimations de bénéfices, estimant que le groupe reste une «histoire de croissance».

Aux assurances, à part Bâloise, Zurich a gagné 1,4% après l'annonce de la cession des affaires clientèle privée en Russie à Olma. Le volume de primes concerné est de 220 millions de dollars. Zurich inscrira une perte d'environ 300 millions de dollars. Les affaires clientèle commerciale seront, en revanche, développées en Russie.

Swiss Re a perdu 0,3%. Le groupe a, de son côté, annoncé la reprise du chinois Sun Alliance pour 71 millions de livres à l'occasion de sa journée des investisseurs. Les priorités du réassureur restent la gestion du capital ainsi que le rendement du dividende. La direction assure être sur les rails pour réaliser son objectif de rendement sur fonds propres (ROE) de 10 à 12% dans le segment vie et santé.

Les autres perdants sont Swatch Group (-0,3%) et Kühne Nagel (-0,8%). Adecco ( 0,1%) a redressé la barre en fin de séance grâce à l'emploi américain. Auparavant, le titre avait été pénalisé par une rétrogradation de Merrill Lynch. Les analystes de la banque ont réduit la recommandation à «neutral» et «buy» et abaissé l'objectif de cours. (ats/afp)

Vert en Europe

Les principales places financières européennes ont toutes terminé la séance de jeudi dans le vert, dopées par le discours du président de la Banque centrale européenne (BCE) et un rapport mensuel sur l'emploi américain meilleur que prévu. La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,72%, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant pris 48,84 points par rapport à la clôture de mercredi, à 6865,21 points.

La Bourse de Francfort a terminé en progression de 1,19%, l'indice Dax renouant avec les 10'000 points et signant même un record de clôture, à la faveur d'une embellie du marché de l'emploi américain et d'une réunion de la BCE.

A Paris, le CAC 40 a pris 1,02% ou 45,16 points à 4489,88 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,3 milliards d'euros.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!