Le Soudan a violé des traités sur la protection des réfugiés

Actualisé

Le Soudan a violé des traités sur la protection des réfugiés

Le Soudan a rompu les accords internationaux sur la protection des réfugiés en expulsant un groupe d'Ethiopiens vers leur pays d'origine, a rapporté jeudi le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Khartoum a renvoyé au moins 15 réfugiés vers l'Ethiopie le mois dernier, en dépit du fait qu'ils pourraient faire l'objet de persécutions à leur retour, a déclaré le bureau du HCR.

Cette expulsion -qui fait suite à un incident similaire au mois d'août- constitue une rupture de la Convention de 1951 sur les réfugiés et d'autres traités par le Soudan, a rapporté le HCR.

L'agence onusienne a exhorté Khartoum à respecter ses obligations de protéger les réfugiés et à s'abstenir d'expulser une vingtaine d'autres ressortissants éthiopiens, qui auraient été arrêtés par les forces de sécurité soudanaises. (ap)

Ton opinion