Eurovision 2021 - «Nous n’avons jamais pris de cocaïne»
Publié

Eurovision 2021«Nous n’avons jamais pris de cocaïne»

Selon des images qui font le tour des réseaux sociaux, le chanteur du groupe italien qui a gagné le concours est accusé d’avoir pris de la drogue devant les caméras. Il s’en défend et propose de se faire tester.

Le gagnant du groupe Maneskin a-t-il pris de la coke en direct ?

La polémique enfle depuis samedi soir, à Rotterdam. Alors que l’Italie est sortie gagnante de l’Eurovision devant la France et la Suisse grâce au groupe de rock Måneskin, des images suggestives font le tour des réseaux sociaux.

On y voit le chanteur du groupe, Damiano David, se pencher sur la table pour «sniffer» quelque chose lors de la comptabilisation des votes. Pire, son collègue d’à côté semble lui faire un coup de jambe pour que celui-ci arrête.

La victoire de l’Italie devant la Suisse.

Un verre brisé?

Aurait-il pris de la drogue devant les caméras? Impossible de l’affirmer. Mais une autre photo partagée sur Twitter montre une tache blanche sur la table de la délégation italienne.

Un journaliste a osé demander des explications au principal intéressé lors de la conférence de presse post-concours. Le chanteur a aussitôt démenti et a proposé de se faire tester pour balayer tout doute. Il a expliqué qu’il s’était penché car le guitariste Thomas Raggi venait de briser un verre.

«Je ne me drogue pas. S’il vous plaît, les gars. Ne dites pas cela, vraiment. Pas de cocaïne. S’il vous plaît, ne dites pas cela», a répondu Damiano.

«Nous n’avons jamais pris de cocaïne»

Le groupe a affirmé dimanche sur son compte Instagram: «Nous sommes prêts à subir des tests car nous n’avons rien à cacher». «Nous sommes vraiment choqués que certains disent que Damiano prend de la drogue. Nous sommes vraiment CONTRE la drogue et nous n’avons jamais pris de cocaïne», ont-ils assuré.

«Nous sommes au courant des spéculations concernant une vidéo clip des vainqueurs italiens du concours musical de l’Eurovision dans la Salon Vert la nuit dernière», a fait savoir l’Union européenne de radiodiffusion (EBU) dans un communiqué, précisant que l’artiste incriminé allait «se soumettre à un dépistage à son retour chez lui», l’EBU ne pouvant pas organiser de test dans l’immédiat.

«Le groupe, ses responsables et le chef de la délégation nous ont informés du fait qu’il n’y avait pas de drogue dans le Salon Vert et ils ont expliqué qu’un verre avait été brisé sur la table et le chanteur le ramassait» sur les images, précise-t-elle.

«L’EBU est en mesure de confirmer qu’un verre brisé a bien été retrouvé sur place lors d’une vérification. Nous analysons encore les images avec attention et nous communiquerons dès que nous aurons du nouveau».

Ces accusations pourraient-elles mettre en péril le titre de l’Italie? Réponse dans les prochains jours.

Un extrait de la prestation de l’Italie.

(azu/afp)

Ton opinion

526 commentaires