Sponsoring: Le sponsor de Lara Gut se frotte les mains
Actualisé

SponsoringLe sponsor de Lara Gut se frotte les mains

La cote de Lara Gut a pris l'ascenseur. Sponsor individuel de la Tessinoise, la Raiffeisen se frotte les mains. Du côté des agences de marketing, on ne cache pas un intérêt pour la Tessinoise.

par
Didier Bender

Son sourire a fait le tour des télévisions du monde entier et elle ne compte plus les couvertures de presse. Après ses deux médailles d'argent des Mondiaux de ski de Val d'Isère, Lara Gut suscite les convoitises. Sa notoriété grandit alors que la jeune sportive n'en est qu'au tout début d'une carrière prometteuse.

La Raiffeisen a bien compris l'avantage d'associer son image à celle de Lara Gut. Principal soutien financier de la relève des sports de neige en Suisse, la banque a signé avant l'hiver une collaboration avec la jeune skieuse. Et aujourd'hui, ce sponsor individuel se frotte les mains. «Nous sommes particulièrement heureux des résultats obtenus par Lara Gut qui confirment les espoirs que nous avons mis en elle», avoue Philippe Thévoz, conseiller communication à la Raiffeisen.

Selon diverses estimations parues dans la presse, le montant du contrat avoisinerait les 200'000 francs annuels. Sans parler des primes liées à ses résultats. La banque refuse de commenter ces chiffres. Pour elle, «la collaboration s'appuie sur un attrayant contrat global de partenariat qui constitue la pierre angulaire pour une collaboration à long terme». Le contrat d'exclusivité porte sur deux ans. «Avec une option de prolongation», précise le sponsor.

Nul doute que les résultats de la jeune Tessinoise vont encore accroître sa valeur. «Lara Gut a vraiment tout pour atteindre le top du top du ski féminin en termes de revenus», confiait Ralph Krieger à La Tribune de Genève. Et le patron de l'agence de sportifs GPS Performance, de Lausanne, sait de quoi il parle. Son entreprise gère les affaires de nombreux sportifs du cirque blanc, dont une certaine Lindsey Vonn. Selon cet expert en marketing sportif, Lara Gut pourrait bientôt atteindre les cotes des Anja Paerson ou Lindsey Vonn, des skieuses de classe mondiale dont les revenus sont estimés entre 1 à 1,5 millions de francs. GPS Performance est-elle intéressée par Lara Gut? Impossible de le savoir.

IMG intéressé

Du côté de la filiale suisse d'IMG, une multinationale qui s'occupe des intérêts de sportifs comme Roger Federer ou Fabian Cancellara, on admet suivre de près Lara Gut. « Nous sommes en contact avec la famille. Nous avons juste un intérêt pour une discussion», confirme Armin Meier, directeur d'IMG Suisse. «Elle est jeune, belle et elle a du succès», explique l'ancien cycliste. «Et chez IMG, nous sommes intéressés par les meilleurs, athlètes, skieurs, tennismen.»

En début de saison, le clan Gut avait tenté de s'allier avec l'Allemand Oliver Bernhard pour gérer l'image du prodige. Mais l'expérience a tourné court. Pour l'instant, c'est Pauli Gut, le papa de la skieuse qui se charge de ce domaine. En attendant de trouver le bon partenaire.

Ton opinion