«Le sport actuel n'est presque plus humain»
Actualisé

«Le sport actuel n'est presque plus humain»

«Le sport de compétition est devenu trop dur. Dans l'état actuel, il n'est presque plus humain», a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge, en réaction aux récentes affaires de dopage.

Rogge propose quatre mesures pour le sport de compétition. La plus marquante d'entre elles est de rendre les compétitions moins difficiles. Il prend comme exemple le Tour de France et le Tour d'Italie cyclistes.

«Ils ne sont pratiquement plus humains. Dans beaucoup de sports, les blessures sont la conséquence d'une surcharge de travail. C'est pourquoi je souhaite qu'un groupe de spécialistes cherche, en collaboration avec les coureurs, la cadence idéale pour les grands tours.»

Rogge se dit également en faveur de davantage de contrôles inopinés, une plus grande sévérité à l'égard des entraîneurs, médecins et physiothérapeutes de sportifs condamnés.

Ton opinion