Le sport fait 135 morts par an en Suisse

Actualisé

Le sport fait 135 morts par an en Suisse

Le sport, c'est bien, mais il pousse souvent l'être humain à flirter avec ses limites, qui sont de plus en plus souvent dépassées. Bilan: 135 morts et 300'000 blessés par année, rien qu'en Suisse.

Les accidents de sport font en moyenne 135 morts et 300 000 blessés par année en Suisse, selon une statistique publiée mardi par le Bureau de prévention des accidents (bpa). Et la tendance est à la hausse.

Le coût économique et social de ces accidents est estimé à deux milliards de francs par an. Ce chiffre pourrait exploser. Les experts du bpa prévoient en effet une augmentation des accidents et une aggravation des blessures en raison du nombre croissant d'activités sportives.

Malgré ces chiffres «alarmants», la prévention des accidents de sport «mène une existence misérable», estime le bpa. «La politique du sport se confond presque toujours avec sa promotion», souligne le Bureau.

Le bpa est décidé à s'opposer à cette évolution. Il s'est fixé pour objectif de réduire d'ici à 2010 le nombre de tués dans le sport de 30 % et de 10 % celui des blessés graves. Il lance donc un appel pour qu'on accorde plus de place à la prévention.

En 2004, le bpa a recensé 304 000 blessés dans des activités sportives contre 318 000 en 2003, 284 500 en 2001 et 282 000 en 1999. La moyenne pour les années 2000 à 2004 s'inscrit à 295 800.

Les sports d'hiver (ski alpin, de fond et de randonnée, hockey sur glace, snowboard, luge et patinage) arrivent en tête du classement avec 94 420 blessés en 2004 (104 820 en 2003) devant les sports de balle (football, volley, tennis, etc.) avec 92 660 blessés (92 770).

Les quatre sports qui ont engendré plus grand nombre de blessés en 2004 sont le football (52 800), le ski alpin (44 300), le cyclisme (33 000) et le snowboard (25 300). A eux quatre, ils génèrent donc plus de la moitié des blessures dans le sport.

Quelques blessures

Source: youtube.com (ats)

Ton opinion