Athlétisme en Equateur – Le sprinter Alex Quiñónez abattu par des hommes armés

Publié

Athlétisme en EquateurLe sprinter Alex Quiñónez abattu par des hommes armés

Médaillé de bronze sur 200 m aux Championnats du monde en 2019, le sprinter Alex Quiñónez a été tué dans la nuit de vendredi à samedi en Equateur.

par
Chris Geiger
Alex Quiñónez avait remporté la médaille de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Doha en 2019.

Alex Quiñónez avait remporté la médaille de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Doha en 2019.

Twitter Richard Carapaz

Le monde de l’athlétisme est à nouveau en deuil. Quelques jours seulement après le meurtre de la Kényane Agnes Tirop, l’Equatorien Alex Quiñónez a trouvé la mort dans la nuit de vendredi à samedi à Guayaquil.

Selon les médias du pays, le sprinter de 32 ans a été tué par des hommes armés aux abords d’une zone commerciale. Ces derniers ont tiré à plusieurs reprises depuis leur véhicule sur l’athlète sud-américain ainsi que sur la personne qui l’accompagnait, elle aussi décédée.

Selon les premiers rapports de l’enquête, les assassins portaient des vêtements réfléchissants durant l’attaque afin de se faire passer pour des forces de l’ordre. Une vaste opération policière a été lancée pour appréhender les individus.

En 2019, Alex Quiñónez avait remporté à la surprise générale la médaille de bronze sur 200m aux Mondiaux de Doha. La même année à Athletissima, il avait établi son record personnel sur le demi-tour de piste en claquant un chrono de 19’’87.

Ton opinion

3 commentaires