Football: Le stade a été désinfecté avant le derby d'Istanbul
Actualisé

FootballLe stade a été désinfecté avant le derby d'Istanbul

On a joué au football en Turquie. Mais des mesures d'exception ont été prises avant le choc Galatasaray - Besiktas.

par
rty
1 / 9
Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

AFP
Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

AFP
Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

Des employés sanitaires protégés ont désinfecté la Türk Telekom Arena avant le coup d'envoi du derby stambouliote Galatasaray - Besiktas, dimanche.

AFP

Le championnat de Süper Lig turque n'est pas - encore - à l'arrêt. Ainsi, on a disputé une ronde complète ce week-end - la 26e. On a certes joué à huis clos, mais on a joué.

La Türk Telekom Arena d'Istanbul a ainsi accueilli dimanche l'un des derbies d'Istanbul les plus attendus: Galatasaray - Besiktas (les deux quartiers sont très proches l'un de l'autre).

Dans une enceinte qui résonnait forcément vide, le choc n'a pas atteint des sommets. Au terme d'un match ennuyeux au possible, les deux équipes se sont quittées sur un triste 0-0 qui ne fait pas leurs affaires: Galatasaray reste troisième à trois points des co-leaders Trabzonspor et Basaksehir Istanbul, alors que Besiktas pointe à la cinquième place, à six longueurs de Galatasaray.

Des mesures d'exception avaient toutefois été prises avant que le coup d'envoi du derby ne soit donné: des employés sanitaires, vêtus de combinaisons étanches et de masques de protection, ont en effet désinfecté le stade, et notamment les deux bancs des deux équipes, histoire d'éviter toute propagation du coronavirus. Des scènes surréalistes, comme en atteste le diaporama ci-dessus.

Ton opinion