Projet immobilier: Le stade des Charmilles fait de la résistance
Actualisé

Projet immobilierLe stade des Charmilles fait de la résistance

L'ancien stade doit abriter un parc et des logements. Mais les travaux sont au point mort depuis des mois.

par
Didier Tischler

«On nous avait dit que les tribunes du stade resteraient en place afin de nous protéger du bruit pendant les travaux. Or, depuis des mois il ne s'y passe absolument rien.»

Les habitants voisins de l'ancien stade des Charmilles s'interrogent. Depuis le dernier match du Servette FC, le 8 décembre 2002, trois des quatre tribunes sont encore debout et tombent en décrépitude. Le projet de parc Gustave & Léonard Hentsch, qui doit regrouper immeubles et verdure, semble faire du surplace. Mais aujourd'hui tous les obstacles politiques semblent enfin levés.

Au printemps, une convention a été signée entre les promoteurs et la Ville pour régler les différends portant sur l'aspect social des immeubles concernés. «Les requêtes en autorisation ont été déposées la semaine dernière, informe Laurent Forestier, porte-parole du Département des constructions. Le dossier va être étudié.» Des démarches qui vont prendre encore des mois; une quinzaine de services (pollution, parking, CFF, etc.) seront consultés.

Le projet prévoit une centaine de logements. Quarante d'entre eux seront gérés par une société coopérative pour les familles en catégorie HM (habitation mixte). Les logements misent sur une mixité intégrée. Ils comprendront à la fois un appartement classique et un second, contigu et plus petit, qui permettrait par exemple à un artisan de travailler chez lui. Les promoteurs souhaitent une inauguration pour l'hiver 2010-2011.

Ton opinion