Actualisé 27.07.2011 à 16:02

Neuchâtel Xamax«Le staff a triché, je peux le prouver»

Le nouveau propriétaire tchétchène règle ses comptes avec ses détracteurs. Il dément avoir menacé de mort ses joueurs.

von
frb
Bulat Chagaev fustige le staff administratif de Xamax.

Bulat Chagaev fustige le staff administratif de Xamax.

«Je n'ai jamais prononcé ces mots. Mon propos a été sorti de son contexte.» Bulat Chagaev nie en bloc les accusations de menace de mort qui pèsent sur lui depuis la finale de la Coupe de Suisse, perdue par son club. Mais que s'est-il passé dans les vestiaires pendant la fameuse mi-temps? L'homme d'affaires explique dans les colones du «Matin» qu'il a transmis un SMS d'un jeune supporter malade qui demandait à l'équipe de se battre, comme lui, contre la mort. Là, le propriétaire Chagaev aurait dit que ses joueurs allaient tuer ce jeune, ce à quoi il ajouté que «ce serait à eux de mourir».

«Le staff a triché, il n'a pas été professionnel»

Bulat Chagaev avoue ne pas avoir été «content» de la prestation de ses joueurs pour leur dernier match de la saison. Mais il regrette le fait d'être présenté dans la presse comme un voleur et un tueur. «Je ne suis ni l'un, ni l'autre!»

Au sujet du licenciement de l'ensemble du staff administratif du club, le proporiétaire explique que les employés ne géraient «pas professionnellement les affaires» et que certains aspects n'étaient «pas en règle». Il assure avoir les documents qui prouvent qu'ils ont «triché avec l'équipe, les sponsors et les supporters».

Quid de l'avenir?

L'homme d'affaires en profite pour tacler son ex-entraîneur Bernard Challandes en disant «qu'il n'a pas fait son travail». Les contrats des joueurs devraient par contre «être respectés». Bulat Chagaev estime que le club aura besoin à l'avenir de joueurs expérimentés qui connaissent le championnat suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!